Will Samson - Ground Luminosity

1. Tumble
2. Sunbeamer PT1
3. Flow, The Moon
4. Ground Luminosity
5. Pyrton Bells
6. When I Was A Mountain
7. Suspended In
8. Night Canyon

2015 - Talitres Records

Sortie le : 30 octobre 2015

Will Samson

L’ex-HIMALAYA n’en finit plus de tutoyer les sommets. Si le trait d’humour est évident et usé jusqu’à la moelle, il demeure assez juste pour illustrer la trajectoire d’un Will Samson qui, depuis 2011, enregistre ses disques sous son véritable patronyme.

Si l’Anglais avait pris l’habitude de nous faire planer, c’est la tête dans les nuages que l’auditeur découvrira ce Ground Luminosity qui, à n’en pas douter, constituera rapidement l’un des classiques de la discographie de son auteur.

Armé de nombreux magnétophones, le multi-instrumentiste a bâti cet opus avec patience et méticulosité. La tonalité globale est difficilement descriptible puisque l’artiste originaire de Brighton prend soin de ne pas se cantonner à un seul registre.

Aussi, Ground Luminosity est probablement l’un des projets les plus apaisés de Will Samson, ce que ce dernier explique par sa pratique récente de la méditation. L’utilisation des textures électroniques est savamment dosée, de telle manière qu’elle se fait moins discrète que par le passé sans éclipser pour autant de denses arrangements de cordes (violon, piano et guitare essentiellement acoustique). En somme, au-delà du cocon dressé par le britannique et dans lequel l’auditeur se réfugie volontiers, émergent de toute évidence des émotions diverses.

Les craquellements et sonorités granuleuses viennent ainsi rappeler toutes les nuances qui peuvent exister dans l’expression de la luminosité : des tourments de Tumble, qui ne sont pas sans rappeler ceux de Marnitude, à la dimension faussement solaire d’un Flow, The Moon que Zoon Van Snook ne renierait pas, tout ce panel figure sur Ground Luminosity. Cette œuvre subtile a été accomplie au prix d’un travail de longue haleine qui aura mené son auteur aux quatre coins de l’Europe pour atterrir dans un studio monacal portugais à l’ambiance froide et lugubre, aux côtés des collaborateurs de prestige que sont Message To Bears, Nils Frahm ou Benoît Pioulard, ce dernier s’étant déjà illustré l’an dernier en reprenant le Colliding With Oceans publié par Will Samson sur Light Shadows.


( Elnorton )

Disques - 07.09.2015 par RabbitInYourHeadlights
 


Articles // 10 janvier 2016
Bilan (20)15 Step 3/3

L’allusion dans le titre à l’un de mes titres préférés de Radiohead est certes alambiquée, mais la démarche ne correspond-elle pas, finalement, au contenu de cette année jalonnée par l’horreur, l’incertitude et la puérilité des crêpages de chignon de ceux qui nous gouvernent ? Et sur le plan musical, alors ? Un bon cru, décliné en trois parties, avec au (...)



Le streaming du jour #1501 : Will Samson - 'Lua EP'

Qu’ils semblent loin les horizons pop-électroniques déclinés sur le formidable Ground Luminosity. Sur Lua, soit "Lune" en Portugais, Will Samson propose d’une certaine manière le pendant lunaire (forcément) à l’ambient plus ensoleillée d’un Light Shadows. Le tout, sans partie (...)



Chroniques // 13 septembre 2017
Will Samson

Will Samson a attrapé le virus du voyageur. L’Anglais, aujourd’hui basé à Bruxelles, avait ainsi tout lâché pour se rendre au Portugal l’an passé, sans même savoir combien de temps durerait cette étape de sa vie.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 23 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends