Throws - s/t

1. The Harbour Voir la vidéo Throws - The Harbour
2. Punch Drunk Sober
3. Silence In Between
4. High Pressure Front
5. Knife
6. Sun Gun
7. Bask
8. Play The Part
9. Learn Something
10. Under the Ice

2016 - Full Time Hobby

Sortie le : 10 juin 2016

Throws

A l’origine, ils n’étaient que deux. Mike Lindsay et Sam Genders officiaient donc seuls aux commandes du projet Tuung. Et puis, ce dernier a quitté l’aventure quelques années après qu’Ashley Bates, Phill Winter ou encore Becky Jacobs ne soient venus en étoffer les rangs.

Aujourd’hui, à défaut de Tuung, c’est sous un autre pseudonyme que Mike Lindsay et Sam Genders ont décidé d’officier pour leurs retrouvailles discographiques. Plus psychédéliques que jamais, leurs compositions sont empreintes d’une teinte rappelant aussi bien MGMT qu’Animal Collective.

Entre deux sessions d’enregistrement, les compères ont occupé leur temps en arpentant les villages de pêcheurs de Reykjavik, où le disque a été préparé. Ce dernier, au regard de l’alchimie retrouvée entre les deux artistes, prend ainsi la forme d’une odyssée initiatique profondément troublante en ce sens que, au premier abord, Throws ne semble pas être un album appelé à marquer l’auditeur.

La première écoute se fait ainsi sans heurts, avec toutefois quelques grands moments déjà repérés (Punch Drunk Sober ou Knife). Pourtant, après un certain repos et la nécessaire latence qui va avec, les mélodies s’impriment dans l’esprit. La maturation opère. Il n’est pas rare que l’on se surprenne – l’est-on vraiment ? – à croiser des horizons proches de ceux de Sigur Rós (Sun Gun), Sufjan Stevens (High Pressure Front), des Tindersticks (Under The Ice) ou múm lorsque intervient le chant de Sigurlaug Gísladóttir, qui officie d’ailleurs au sein dudit combo depuis l’excellent Go Go Smear The Poison Ivy.

Une excellente surprise donc que cette « reformation » dont on n’attendait à vrai dire pas grand chose et qui, multipliant les contre-pieds et changements de direction, parvient à prodiguer une recette addictive sans avoir l’air d’y toucher. Une performance qui va finalement bien au-delà de toute analyse.


( Elnorton )



Disques - 10.05.2016 par Elnorton
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 24 avril 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends