Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/indierockmag/www/config/ecran_securite.php on line 358
Grandaddy - Last Place - Indie Rock Mag

Grandaddy - Last Place

1. Way We Won’t Voir la vidéo Grandaddy - Way We Won’t
2. Brush with the Wild Voir la vidéo Grandaddy - Brush with the Wild
3. Evermore
4. Oh She Deleter :(
5. The Boat is in the Barn
6. Chek Injin
7. I Don’t Wanna Live Here Anymore
8. That’s What You Get for Gettin’ Outta Bed
9. This is the Part
10. Jed the 4th
11. A Lost Machine
12. Songbird Son

2017 - 30th Century Records

Sortie le : 3 mars 2017

Inespéré ou plus dadais que grand, le retour des Californiens divise la rédaction.

La toile a vu fleurir beaucoup d’amour et de nostalgie à l’annonce de la sortie de ce nouvel opus de Grandaddy après 11 ans de silence et de séparation, un peu moins après la découverte dudit disque que certains fans transis ont néanmoins osé comparer à The Sophtware Slump, résurrection inattendue à les en croire après la déception d’un Just Like the Fambly Cat au classique pop/rock gentillet et un brin putassier, certes pas si mauvais dans l’absolu mais qui eut le tort à l’époque de faire suite à deux vrais sommets qui n’ont pas fini de nous tirer des larmes et nous réconforter.

Rien n’oblige pourtant à partager cet emballement tant ce Last Place, en dépit d’une rafraîchissante humilité et à l’exception de la ballade space rock au piano A Lost Machine (pour le coup les aventures plombées de Jed l’Humanoïde ne sont pas loin) ou de la douceur éthérée de Songbird Song, sent le réchauffé et la facilité (cf. le premier extrait Evermore et ses guitares-synthés cracra comme du mauvais Weezer, ou le mielleux That’s What You Get for Gettin’ Outta Bed et ses sonorités cheesy d’un goût douteux).

A dire vrai, ce cinquième long format n’est pas même à moitié aussi bon que le mésestimé Dept. Of Disappearance de Jason Lytle ou l’album de son side project Admiral Radley, qui n’avaient pourtant pas engendré le dixième de l’intérêt suscité par cette anachronique livraison des papys planants de Modesto, dont l’éternelle adolescence semble ici un peu trop forcée (Way We Won’t, Chek Injin, ou encore I Don’t Wanna Live Here Anymore qu’on échangerait volontiers contre à peu près n’importe quoi de Nada Surf). Pas de quoi fouetter un chat en parka, quoi.


( RabbitInYourHeadlights )






CD - 01.11.2016 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Grandaddy sur IRM - Site Officiel - Myspace