Le streaming du jour #1462 : Jess Williamson - ’Heart Song’

Remarquée il y a deux ans avec Native State, son premier exercice discographique chez Brutal Honest, l’Américaine Jess Williamson persiste et signe avec sa folk aux relents rock à fleur de peau en nous concoctant un Heart Song dont l’élégance n’a d’égale que l’absence de concession.

Il y a quelques années, en décidant de tout plaquer pour revenir dans son Texas natal, la chanteuse a sans doute accompli l’une des démarches les plus marquantes de sa vie. C’est qu’en retrouvant les paysages désertiques de cet état, elle a probablement orienté le contenu de ses compositions.

Le dosage entre minimalisme et énergie est parfait, et Jess Williamson est particulièrement douée en ce qui concerne la gestion des temps. Sa voix peut ainsi se mettre en retrait pour évoquer des étendues arides (White Bed) mais elle peut également renoncer à l’idée même de masquer ses tourments, évoquant alors ni plus ni moins que les premiers Radiohead (Snake Song), Kristin Hersh (Say It et ses déflagrations soudaines) ou la PJ Harvey des premiers albums. Tel est le cas sur un Heart Song où la Texane répète à l’envie ’Will i grow into my body ?’. Mésestime de soi, peur de l’inconnu, perte de contrôle, tous les symptômes d’une société dont les codes sont de plus en plus flous apparaissent sur ce disque.

Si les doutes de Jess Williamson constituent indéniablement l’un des thèmes majeurs de ce disque aux rythmiques discrètes laissant voix et guitares se partager l’essentiel des pistes, le reste du monde ne se questionne guère sur le pouvoir d’attraction de l’artiste. C’est ainsi que l’on retrouve à la production Erik Wofford, croisé auprès de Bill Callahan ou des Black Angels ainsi que Larry Crane, ancien collaborateur d’Elliott Smith, Sleater-Kinney ou Cat Power. Autant de valeurs sûres qui reconnaissent l’évident potentiel d’une force tranquille qui a décidément (re)trouvé en son Texas initial le terrain de jeu qui congrue avec ses préoccupations musicales.


Streaming du jour - 29.12.2016 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Jess Williamson sur IRM - Site Officiel - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 18 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends