RJD2 - The Third Hand

1. Intro
2. You Never Had It So Good
3. Have Mercy
4. Reality
5. Work It Out
6. Laws Of The Gods
7. Get It
8. Someday
9. The Bad Penny
10. Beyond The Beyond
11. Sweet Piece
12. Rules For Normal Living
13. Paper Bubble
14. Just When
15. The Evening Gospel

2007 - XL Recordings

Sortie le : 6 mars 2007

Bientôt la pop du troisième millénaire ?

Toujours hachées par les fameuses rythmiques cassées du musicien de Philadelphie, marques indélébiles de son inspiration hip-hop west-coast, toujours arrangées et produites à la perfection, toujours émaillées de lignes mélodiques et de choeurs à la Michel Legrand, toujours un tiers rétro et deux tiers futuristes, les compositions de RJD2 ont pourtant profondément changé de cap avec The Third Hand .

Dès le morceau d’ouverture de ce troisième album officiel en solo, instantané de splendeur instrumentale - repris dans le magnifique The Evening Gospel final - tel qu’on n’en avait plus entendu depuis l’intro du Run Come Save Me de Roots Manuva en 2001, le prolifique ex-producteur du label Def Jux resserre son propos en fondant le background abstract-soul-jazz auquel il nous avait habitués dans une pop métaphysique et cosmique, à la fois limpide et déviante, dont les sommets lumineux (Laws Of The Gods, Get It) ou formidablement accrocheurs (le single You Never Had It So Good, Beyond The Beyond) rattrapent largement les moments de faiblesse (Reality, Just When).

Alors certes il manque un peu de régularité et d’évidence mélodique à RJD2 sur ce coup-là pour pouvoir prétendre tenir la recette de la pop idéale du troisième millénaire, mais sans pour autant retrouver le génie du fabuleux Deadringer , The Third Hand parvient à nous faire oublier pour de bon le manque d’éclat et de concision de Since We Last Spoke , deuxième album globalement facile en forme de fourre-tout inégal. Un beau début de seconde carrière ?


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 21.12.2006 par JohnSteed
 


News // 10 janvier 2011
Pas de repos du guerrier pour RJD2

Bien qu’ayant haussé quelque peu le niveau avec les relectures d’ Inversions Of The Colossus en juin dernier, RJD2 ne nous aura guère emballés en 2010 malgré un retour annoncé au son de son fameux Deadringer par l’excellent EP instrumental Tin Foil Hat l’année précédente. The Colussus, en tentant de rapprocher cette inspiration plus abstraite des (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 23 septembre 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends