Le streaming du jour #1595 en exclu : Face of Man - ’Bouquet’

On suit Alex Silva (guitares, synthés, chant), Jesse Chevan (batterie, programmations) et Evan Johnson (synthés, harmonies vocales) depuis une bonne demi-douzaine d’années avec la même ferveur qu’ils mettent dans leur musique, ce qui nous avait gratifiés en 2012 du charmant Same Dream composé pour notre compilation Clouds. Cinq ans plus tard, les Brooklynites sont de retour en format long pour donner suite, enfin, à leur excellent éponyme de 2011 et à l’EP At The Pheelharmonic (2012), l’occasion pour nous de vous dévoiler ce Bouquet de pop songs indie/électro/baroques pleines de romantisme et d’espoir, une semaine tout juste avant sa sortie officielle chez Mr. Records.

Composé par Alex Silva au chevet de sa mère mourante, Lavender donne le ton de l’album avec sa douceur indie R&B aux chœurs façon ELO dont on aimerait croire encore capable un Phoenix en chute libre : de l’instru d’ouverture Sola avec son crescendo planant et passionné saupoudré de cristaux chillwave et de tension post-rock jusqu’au final à tiroirs Her Vernacular digne des collisions les plus enflammées et délicieusement alambiquées de Field Music, en passant par la version 2.0 ludique et rutilante du Same Dream sus-mentionné, la mélancolie de Bouquet a su extirper de l’obscénité d’un cancer incurable les germes d’un optimisme nouveau, d’une foi en la vie à l’épreuve de tous les revirements.

A l’heure où fleurissent les hommages racoleurs et dénués de personnalité aux années 80, la spontanéité et la sincérité de Face of Man font plaisir à entendre, usant du genre de métissages, harmonies et polyrythmies improbables chères aux Talking Heads et autre Todd Rundgren pour les digérer à l’ère du math-rock et d’une pop électronique qui se fait ici organique et délicate (le cardiaque Take Me to the Place) voire même cinématographique (l’instrumental In Space, Distilled). Groovesque et cosmique à la fois (Easy Kill), plein d’emballements rythmiques, de changements de tempi impromptus et de contrepieds mélodiques (Cast Her Gate), Bouquet souffle sur nos tympans une fraîcheur qui nous accompagnera bien au-delà de l’été et plus qu’une gageure au milieu d’un océan de sorties pop jetables, interchangeables et forcément vite oubliées, c’est un véritable petit exploit que l’on espère vous voir goûter avec le même enthousiasme que nous !


Streaming du jour - 22.06.2017 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Face Of Man sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 25 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends