Kiasmos - Blurred EP

1. Shed
2. Blurred Voir la vidéo Kiasmos - Blurred
3. Jarred
4. Paused
5. Blurred (Bonobo Remix)
6. Paused (Stimming Remix)

2017 - Erased Tapes

Sortie le : 6 octobre 2017

Kiasmos

Loin de Thrown, premier EP dispensable, Kiasmos avait trouvé en 2014 la formule idéale entre les délicates nappes contemplatives chères à Ólafur Arnalds, figure essentielle du courant néoclassique, et les beats à tendance deep-house de Janus Rasmussen. Un long-format homonyme attestait du savant dosage qui permettait cette réussite.

Depuis, les Islandais ont publié deux EPs baptisés Looped et Swept avant de distribuer cette année Blurred, nouveau court-format composé de titres inédits et de deux remixes assurés par Bonobo et Stimming. Si ces derniers n’offrent pas une indispensable plus-value, les Islandais ont néanmoins le temps de charmer leur auditoire avec quatre titres de cinq minutes où boucles hallucinatoires et beats saccadés se côtoient dans un mélange haletant tantôt dynamique ou saccadé.

De l’electronica élégiaque de Shed au piano évanescent qu’accompagnent des beats IDM envoûtants sur Paused, en passant par les granulations syncopées minimalistes à tendance deep-house de Jarred, Kiasmos ne tourne jamais en rond et privilégie la relance à la redite.

Surtout, Ólafur Arnalds et Janus Rasmussen nous gratifient sans doute sur ce projet du plus beau titre de leur répertoire. Entre les cordes harmonieuses et les accords de piano cristallins concoctés par le premier et les rythmiques polygonales mâtinées de nappes synthétiques oniriques du second, Blurred s’appuie sur des éléments clairs et gracieux dont l’alliage s’avère transcendant en raison d’une progression léchée qui laisse place à une émotion évidente sans jamais concéder d’excès. Ce seul Blurred recèle bien plus d’ambition et de majesté que bien des discographies...


( Elnorton )




Disques - 06.10.2017 par Elnorton
 


Streaming du jour // 30 octobre 2014
Le streaming du jour #1211 : Kiasmos - 's/t'

A l’issue d’un premier EP housy aussi vite écouté qu’oublié, où seules surnageaient les nappes capiteuses de cordes éthérées et autres idiophones carillonnants d’un Thrown à nouveau présent ici dans une version aux contrastes affinés jusque dans sa conclusion poignante de dépouillement, on ne donnait pas cher de Kiasmos, duo formé par l’icône islandaise du (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends