Efrim Manuel Menuck - Pissing Stars

1. Black Flags Ov Thee Holy Sonne
2. The State And Its Love And Genoicide
3. The Lion-Daggers Of Calais
4. Kills v. Lies
5. Hart_Kashoggi
6. A Lamb In The Land Of Payday Loans
7. LxOxVx / Shelter In Place
8. The Beauty Of Children And The War Against The Poor
9. Pissing Stars

2018 - Constellation

Sortie le : 2 février 2018

Amour et anarchie

A ceux qui ont toujours du mal - voire même plus que jamais - avec la solennité de Godspeed You ! Black Emperor en dépit de la puissance élégiaque de leur récent chef-d’œuvre Luciferian Towers, ce deuxième opus en 8 ans du taulier barbu de l’Hotel2Tango offre à entendre une autre approche de l’anarchisme apocalyptique du Montréalais, autrement plus hirsute et déglinguée mais tout aussi vindicative et hantée (le monologue désincarné de l’interlude Kills v. Lies sur fond de drone d’orgue glaçant fait à ce titre assez froid dans le dos, avec son prêche d’environnementaliste radical prêt à toutes les extrémités).

De Plays "High Gospel" en 2011, on oublie les hymnes néo-hippies mais en reste l’étrangeté de complaintes gothiques pour un monde sur le déclin (cf. les instrus The Lion-Daggers Of Calais et Hart_Kashoggi). C’est cette fois l’histoire de la relation de courte durée au mitan des années 80 entre la présentatrice TV Mary Hart et le Saoudien Mohammed Khashoggi, fils d’un marchand d’armes notoire, qui sert de toile de fond aux fantasmagories du coryphée d’A Silver Mt. Zion, ado défavorisé marqué à l’époque par l’ambiguïté de cet amour tapageur entre deux symboles d’une société gangrenée par la corruption et la vulgarité.

Rampants et saturés (Black Flags Ov Thee Holy Sonne, The State And Its Love And Genoicide) ou plus lyriques et psyché (la chorale débraillée sur boîte à rythme lo-fi d’un A Lamb In The Land Of Payday Loans aux faux-airs de Spiritualized, l’ascensionnel LxOxVx ∕ Shelter In Place ou le final éponyme Pissing Stars aux distos lancinantes), ses crescendos aussi dissonants qu’habités s’en ressentent, entremêlant désespoir abyssal et foi en l’humanité, une dualité qui culmine sur le poignant The Beauty Of Children And The War Against The Poor.

Un must de ce début d’année.


( RabbitInYourHeadlights )


Disques - 07.02.2018 par Riton
 


GY !BE relance la machine entre deux échappées belles

Alors que l’on peut découvrir en streaming, encore tout chaud, le premier album solo étrange et hanté d’Efrim Menuck et que le label Constellation nous donne à entendre, toujours via Soundcloud, deux premiers extraits du nouvel opus d’Esmerine, c’est Bruce Cawdron, co-leader de ces derniers avec Beckie Foon (elle-même violoncelliste d’A Silver Mt. (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends