Jenny Hval - The Long Sleep EP

1. Spells Voir la vidéo Jenny Hval - Spells
2. The Dreamer Is Everyone in Her Dream
3. The Long Sleep
4. I Want to Tell You Something

2018 - Sacred Bones Records

Sortie le : 25 mai 2018

Chute libre

Un peu comme St Vincent, Jenny Hval jouit désormais d’un engouement critique proportionnel à la courbe descendante que subit sa musique depuis l’excellent Meshes of Voices, qui faisait suite à deux grands disques chez Rune Grammofon que l’on écoute toujours avec admiration (tout en reniant fortement aujourd’hui les comparaisons avancées à l’époque, à l’aune des pénibles Apocalypse, Girl et Blood Bitch).

Il n’ y a qu’à lire le message hippie/arty qu’adresse la Norvégienne à ses fans via Bandcamp (repris de l’inutile final new age de cet EP, I Want to Tell You Something). Définitivement celui d’une musicienne qui s’est perdue dans le vide de ses propres concepts (cf. aussi la mocheté de vidéo plus bas). Hormis Spells qu’apprécieront peut-être les non-allergiques à l’hédonisme saxophonique et aux plagiats de Destroyer qui envahissent la sphère indie depuis quelques années jusqu’à la nausée, rien à sauver sur cet EP prétentieux et boursoufflé dont les expérimentations paganistes s’amusent à déconstruire la pop des suiveuses de Kate Bush, lorgnant malheureusement plus sur les collages sans queue ni tête des pires Julia Holter que sur l’écriture et l’intensité d’une Bat For Lashes (The Dreamer Is Everyone in Her Dream). Même quand elle se met à l’ambient patchouli sur le morceau-titre aux 10 minutes interminables, c’est plus chiant et caricatural qu’autre chose, façon The Knife de l’époque Shaking The Habitual (beurk) mais avec le jazz scandinave en point de mire, forcément.

"What am I doing here ? Am I communicating ? Am I promoting ?" Bon ben Jenny, reviens-nous quand tu auras trouvé...


( RabbitInYourHeadlights )




Disques - 26.05.2018 par RabbitInYourHeadlights
 


Jenny Hval est de retour en ville

Deux ans après l’acclamé Viscera superbement produit par Helge Sten aka Deathprod, la Norvégienne Jenny Hval sera de retour le 19 avril chez Rune Grammofon, maison-mère de ce dernier et de son groupe Supersilent. Sombre, sensuel et sexuellement explicite, ce premier album à visage découvert de l’ex Rockettothesky (et moitié du duo free-folk Nude On (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 mars 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends