Le streaming du jour #1978 : Orchestra of Constant Distress - ’Distress Test’ (+ ’Abandon’)

On était passé un peu vite sur cet album du projet parallèle de Joachim Nordwall et Henrik Rylander, faute de l’avoir autant apprécié que le chant du cygne de leur géniaux Skull Defekts en février dernier. Sous ses atours ultra-lo-fi voire bâclés, ce deuxième opus du noisy Orchestra of Constant Distress qui les associe au batteur Anders Bryngelsson de Brainbombs et à un certain Henrik Andersson, bassiste au sein du groupe jazz/noise Regler de ce dernier, est pourtant une belle machine de guerre viciée et forcenée, surtout avec les bonus de la cassette limitée Abandon, également en écoute sur la page Bandcamp de Riot Season.

La singularité du disque - ou plutôt des disques - est aussi ce qui fait sa limite : pas vraiment de crescendo, de montée en puissance mais un climax installé d’emblée qui ne faiblit pas et joue sur la répétition, seulement vrillé de distos, de larsens et de saturations, avec plus ou moins de tension (Not At All, Discard, Leave), d’hypnotisme malaisant (Moderatly, Stop, Withdraw) ou de glauquitude à la limite du doom (Just a Little, Quite A Lot, Quit), les meilleurs titres étant finalement ceux qui louvoient à l’intersection de ces trois paradigmes fluctuants, les plus crades, abrasifs et malsains à la fois en somme (Somewhat, Yield).

A conseiller, pour résumer, aux aficionados de Skullflower plutôt qu’à ceux des défunts Skull Defekts !


Streaming du jour - 06.08.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Orchestra of Constant Distress sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 11 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends