Billions of Comrades + JojoBeam + Le Crapaud et La Morue - La Cantine de Belleville (Paris)

le 7/12/2018

Math-rock décalé, hymnes noise déglingués et oreilles qui saignent avec Le Crapaud et la Morue et JojoBeam

J’étais là-bas incognito, déguisé en Steve Albini (comprenne qui pourra). Une heure de retard les vilains, du coup j’ai dû partir avant le set des Belges de Billions of Comrades que je ne connaissais pas du tout (et donc toujours pas, du coup... heureusement il y a IRM avec la chronique de leur album Rondate à découvrir ici).

Qu’importe, mes tympans en avaient déjà pris pour la fin de semaine, d’abord avec Le Crapaud et La Morue qui nous ont joué l’intégralité de leur excellent premier LP Franche Camaraderie. Soundcheck bien balancé tout de même, donc là, encore, les oreilles ça allait, juste assez fort et audible à la fois pour apprécier à sa juste valeur le noise rock néo-marxiste, libertaire et décalé des mercenaires sarthois.


Un set tour à tour rageur ou presque désespéré (les beuglantes des Compagnons Paveurs en live font leur petit effet), intense et déglingué (Pénélope m’est resté en tête toute la semaine), avec des breaks explosifs, un batteur en feu dans le rôle de l’homme fort du bien-nommé Festival de la Force, une basse au groove impeccable flirtant parfois avec le dub, La Morue en phase avec ses lignes de guitares abrasives et alambiquées et Le Crapaud (sautant) partout, guitare, clavier, à crapahuter porte-voix en main dans le public, autant dire que la bande a sué et nous aussi dans la petite cave de La Cantine de Belleville où En veux-tu ? En v’là avait organisé tout ça.



Quant à JojoBeam, que je n’avais suivi que de loin sur disque, ses hymnes indie/noisy foutraques et chaotiques m’ont pour le coup fait saigner des conduits auditifs, un peu fort mais sinon super, avec des ruptures bien barrées entre deux deux refrains plus heavy et redoutablement efficaces.


En gros, que vous aimiez le math-rock bricolo, l’art rock décadent ou même le gros son au petit groove bien senti à la RATM, JoJoBeam est fait pour vous et les 7 morceaux du très chouette Zoo en témoigneront, premier album daté de 5 ans déjà dont le groupe est justement en train de faire financer le successeur via HelloAsso.


Du rab de photos pour ceux qui n’avaient pas la chance d’être là :









( RabbitInYourHeadlights )

 


On recommande également :
06.07.2019 - Le Hooper Fest : Alice in Chains UK + Black Jump + Le Crapaud et la Morue + Marc Standers + Sound of the Void + IENA - Espace Dennis Hopper (Paris)



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 27 juin 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends