Alexandre Navarro - Pneuma EP

Après avoir dirigé SEM Label et DisqAN, Alexandre Navarro s’est mis en tête de fonder le collectif HEP qui devrait se produire en ouverture du Sulfure Festival le 9 mars prochain. Une approche qui lui permet d’épargner du temps et de l’énergie - comme il l’expliquait lors de cette interview dans nos colonnes - qu’il peut réinvestir dans ses compositions personnelles.

1. Pneumatiques
2. Diverses
3. Au rythme des rêves
4. Stellaire dub
5. Geo Lum
6. Cycles Cercle

date de sortie : 12-01-2019 Label : Autoproduction

Dans la lignée de l’EP Imaginations publié l’an dernier, c’est un Alexandre Navarro libéré qui s’exprime. Le Français assume son audace et ne semble plus fixer de limite à sa créativité. Comme toujours apparaît un attrait évident pour les grands écarts entre le microscopique et l’infiniment grand. Et sur Pneuma, c’est plutôt vers cette dernière orientation que l’artiste penche.

Laissant derrière lui l’ancrage plus terrien des transcendants Routes ou Anti-Matière, c’est un aspect beaucoup plus astral qui est exploité et si l’on ne saurait précisément qualifier quel type d’élément représente la structure circulaire à peine voilée illustrant cet EP, celle-ci pourrait être une planète ou un satellite.

Volontiers onirique, Pneuma s’ouvre avec les manipulations subaquatiques
de Pneumatiques pour se poursuivre avec le petit chef-d’oeuvre qu’est ce Diverses offrant le sentiment d’une plongée dans une matière inconnue autour d’un thème qui pourrait être l’improbable point de rencontre entre abstract hip-hop minimaliste et musique concrète.


Au Rythme Des Rêves est ensuite le reflet d’inquiétantes rêveries hantées par des voix enfantines déformées rappelant le Boards of Canada des débuts et précède un Stellaire Dub qui permet à l’hyper-productif Parisien de couper l’herbe sous le pied du chroniqueur qui ne peut le décrire autrement que par son titre déjà suffisamment explicite. Un slalom entre des nuages cotonneux en apnée (Geo Lum) plus tard, Pneuma se referme sur un Cycles Cercle légèrement plus rugueux - tout étant relatif - dans sa féerie interne.

Avec cet EP défendu par un trailer quasi-Lynchien, celui qui avait parfaitement traduit musicalement la thématique du rêve hanté pour les besoins de notre compilation IRMxTwinPeaks avec Une Rose Bleue est toujours aussi fasciné par les ambiances étranges explorant les confins de la conscience. Et s’il est exact que nous n’avons jamais tari d’éloges à l’égard d’Alexandre Navarro, la liberté qui l’accompagne sur Pneuma fait probablement de ce dernier l’une de ses œuvres les plus incontournables.

Chroniques - 02.02.2019 par Elnorton
 


Entretiens à Twin Peaks : #29 - Alexandre Navarro

Retrouvez chaque semaine dans nos pages les interviews de quelques-uns des contributeurs à la future compil’ Twin Peaks d’IRM. Déjà interviewé ici il y a plus de cinq ans dans le cadre d’une série sur nos "labels à suivre", notre invité d’aujourd’hui nous avait fait découvrir à l’époque nombre d’artistes passionnants via ce label SEM aujourd’hui disparu, (...)



Ensemble Economique, J. Cymerman, A. Navarro, Seefeel : ne manquez pas les concerts parisiens d'IRM !

Comme annoncé précédemment mais avec une semaine de report, l’excellent Alexandre Navarro conviera le public parisien à s’abandonner aux rêveries ambient de ses harmonies électro-acoustiques ce samedi au Vent Se Lève, 181 avenue Jean Jaurès (derrière le Café Jean) dans le 19e arrondissement. Changement de programme, il y sera accompagné de Dys, duo (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 février 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends