;background-color:#">M a r r o w - Hail Telemetry

1. Catalyst Voir la vidéo M a r r o w - Catalyst
2. Ghost Suit Voir la vidéo M a r r o w - Ghost Suit
3. Dawn’s Caste (feat. LuBlue)
4. Scanner Charlie (feat. Maïlys Johannès) Voir la vidéo M a r r o w - Scanner Charlie (feat. Mailys Johannès)
5. Arclite
6. A.C.R (Link)
7. Hail Telemetry (feat. Maïlys Johannès) Voir la vidéo M a r r o w - Hail Telemetry (feat. Mailys Johannès)
8. Auto Dial (feat. Senbyo, Staplemouth, Boxguts, Cedric Till & Wet-Jet Seymour)
9. Bishop Bird
10. Experience
11. Satellite Drive

2023 - Milled Pavement Records

Sortie le : 24 février 2023

Retour aux sources du hip-hop d’anticipation

Découvert il y a quelques années en producteur de l’excellent Mirage from the Gondola pour le New-Yorkais Boxguts, avec des instrus anxiogènes aussi anguleux qu’organiques, c’est en rappeur au flow rauque et carnassier dans la mouvance de ce dernier que l’on avait retrouvé Marrow en toute fin 2021 sur l’EP Four For Timing mis en musique cette fois par notre Grosso Gadgetto national avec le sens de l’atmosphère qu’on lui connaît.

Une réussite, qui après l’excellente et très sombre mixtape Fission Two l’an passé, pleine de références horrifiques et encore magnifiée par sa multitude de guests au rap comme aux manettes (de Wolf City à Haez One en passant par Brzowski, MC Homeless ou encore Televangel, projet de l’ex Blue Sky Black Death Ian Taggart), ne pouvait que nous engager à jeter une oreille attentive à ce Hail Telemetry, présenté comme une rupture stylistique dans sa discographie avec une majorité de titres instrumentaux.

Le Canadien n’y rappe en effet que sur une paire de titres, à l’image du ténébreux single Scanner Charlie aux accents gothiques ou du fantasmagorique et déstructuré Auto Dial, cadavre exquis sur lequel une demi-douzaine de MCs (dont Boxguts, justement) se passent le micro. Pour le reste, cette ode à la dictature de la transmission des données informatiques n’est pas sans évoquer le Company Flow instrumental circa Little Johnny From the Hospitul, influence avouée du bonhomme qui en retrouve ici sur Catalyst avec ses volées de scratches névrotiques, sur un Arclite au beat haché menu ou en bout d’album avec un Satellite Drive dystopique comme du El-P de la grande époque, l’essence à la fois massive et virevoltante, industrielle et futuriste, flirtant également en fin de disque avec les incursions baroques des sorties solo de Bigg Jus (Experience et ses samples orchestraux malmenés), compère de ce dernier au sein du projet qui allait forger il y a 25 ans déjà l’esthétique du regretté label Def Jux.

Dälek non plus n’est pas forcément loin, des textures larsenisantes de Ghost Suit aux nappes à la fois saturées et éthérées du morceau-titre : autant dire que si Hail Telemetry tire son épingle du jeu en dépit d’auspices aussi écrasants, c’est au talent du MC et producteur de Toronto qu’il le doit, à son goût pour les progressions atmosphériques, et pour une dynamique narrative presque cinématographique devenue rare dans un noise-rap qui ne jure plus que par l’abstraction au risque de tomber dans les travers les plus poussifs de l’expérimentation (comme on a pu le voir récemment avec le deuxième album d’Injury Reserve).

Un must !


( RabbitInYourHeadlights )










- 17.02.2023 par RabbitInYourHeadlights
 


Brzowski / Marrow : retour sur leur French Tour

Arrivés début janvier pour une tournée de quinze jours, Brzowski et Marrow ont enflammé les scènes de l’underground hexagonal, portant haut l’étendard de Milled Pavement Records. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le duo nord-américain a fait forte impression partout où il est passé (et pas seulement pour les talents d’artiste de rue de Roam). (...)



IRM Podcasts - #21/ 2023 : le hip-hop foisonne dans les franges (par Rabbit)

2023 fut une fois de plus une grande année pour le hip-hop indé et underground, proportionnelle à son inanité et son innocuité toujours grandissantes dans le mainstream. On revient dans ce podcast sur une partie de ces réussites, avec tout de même quelques têtes de gondole mais une majorité d’artistes sous-médiatisés et souvent méconnus des amateurs du (...)