;background-color:#">Pimpernel Jones - RPM 23

1. Portsageez
2. Morning Blush
3. Springin
4. Get Up Brothers
5. Staying At The Prem Inn
6. You Ready
7. Golden Joystick
8. Devonshire
9. Chinyen
10. Tip Toe Circus
11. Asiatic
12. Balloon Fighter
13. Freehugs
14. Got It In Doubles
15. Gitit Gitit
16. Boom Bap Bip Bop
17. Ear Tickle
18. One Thumb
19. Rocks Like
20. Bypass
21. Boudoir Bedouin
22. Ecco Ds
23. The Roll
24. Coffee Zoots
25. Blunted
26. Roads Less Traveled
27. Interlewds
28. Circuitous Sunset

2023 - Autoproduction

Sortie le : 1er mars 2023

Pimpernel Jones, magicien du tour par minute

Découverts en 2010 avec l’album Synchromystic, petit bijou de hip-hop baroque et bariolé aux accents psyché et aux fortes connotations Daisy Age façon Prince Paul aux manettes du premier De La Soul, le duo anglo-américain Herma Puma s’était fait discret depuis : une collection de remixes de fort belle facture avec la crème du label First Word de l’époque, un très joli mini-EP plus mélancolique quelques années plus tard et puis rideau. Heureusement, Pimpernel Jones, moitié britannique de cette paire de producteurs inspirés, a pris la suite avec des sorties solo aussi régulières que qualitatives, et notamment la série de beat tapes RPM inaugurée en 2021 dans le cadre du RPM Challenge.

Après deux volets en format court, RPM 23 est le premier à dépasser la demi-heure, et s’avère extrêmement réussi dans une veine minimaliste et jazzy mêlant beats syncopés et percussions, synthés, samples, scratches et basses deep. On y retrouve souvent l’esprit d’Herma Puma, que ce soit avec les envolées psyché/orchestrales au scalpel de Staying At The Prem Inn, les élans féériques du Avalanchesque Springin ou les atmosphères rétro à la Wax Tailor de Get Up Brothers ou Tip Toe Circus, mais aussi un esprit plus lo-fi hip-hop typique des productions à la SP-404 avec les gondolés Morning Blush ou Blunted.

Le beatmaker s’y essaie également à des micro-tracks plus déstructurés rythmiquement qui ne sont pas sans évoquer le glitch-hop (Chinyen, Circuitous Sunset), et lorgne ici et là sur ce qu’on appela un temps le Nintendocore avec les blips façon jeux vidéo d’antan des biens nommés Golden Joystick et Balloon Fighter, entre deux clins d’oeil au boom bap et au jazz (Boom Bap Bip Bop) ou au rétro-futurisme électronique de la techno et du chillout (Ear Tickle, Bypass).

Un petit plaisir abstract frais et décontracté en somme, qui passe comme une lettre à la poste en cette période caniculaire !


( RabbitInYourHeadlights )


- 15.08.2023 par RabbitInYourHeadlights