Interview : Photos / Massacre

Quand un lecteur de indierockmag se retrouve à la une de celui-ci, on peut penser que c’est la porte ouverte à tout. Oui, absolument ! Car le jeune photographe Sebastien Tabuteaud nous a carrément tapé dans l’oeil et on se devait de vous le présenter avant la grande rentrée musicale.

Pour la petite histoire, cette rencontre n’aura tenu qu’à un seul article : la discographie de Brian Jonestown Massacre. Enfin pas seulement puisque sans son talent d’artiste, Sebastien Tabuteaud n’aurait pas généré un tel engouement au sein de notre équipe, je cite :
- Lloyd_cf : Waouh, c’est carrément splendide ce qu’il fait, ce type-là !
- Pix : Attention talent, c’est clair.
- Rabbit : Bien vu. Elles sont diablement étonnantes ces photos.

Voici donc l’interview de Sebastien, 32 ans, artiste et professeur des écoles.

- Bonjour Sebastien, depuis combien de temps fais-tu de la photo ? Quel a été le déclic ?

- Je fais de la photo depuis presque deux ans maintenant, passionné par la création, j’ai commencé par la peinture abstraite mais faute d’espace pour m’exprimer j’ai commencé à sortir mon petit compact numérique et l’ai emmené au travail, j’ai passé la journée à photographier et tout a commencé là. Jumping Jack Flash par S. Tabuteaud j’ai rapidement investi dans un appareil reflex ... Je me suis rendu compte qu’on pouvait faire beaucoup de choses avec une photo grâce notamment aux logiciels de retouche, mes photos sont retravaillées car j’aime y mettre ma patte, mon univers et c’est en cela que la photo se complète bien avec la peinture ou le dessin ... Un bon compromis en somme ... J’aime aussi les anciens appareils photos comme le Polaroïd et les appareils cheap comme le Holga qui donnent des résultats très intéressants visuellement ...

- On t’a découvert grâce à notre passion commune pour une certaine musique et notamment grâce au groupe Brian Jonestown Massacre. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton intérêt pour ce groupe ?

- Je marche beaucoup aux coups de cœur, et pour les BJM ç’a été très fort ... J’ai découvert Anton et ses acolytes dans le superbe documentaire "Dig !" , je suis resté scotché devant ce génial musicien, investi, habité par sa passion jusqu’à une certaine forme de folie ( Thank God For Mental Illness ). J’ai été fasciné par ce personnage et la musique qui lui sortait de la tête, des mains, de la bouche... Touché aussi par sa sincérité, son authenticité et sa façon de rejeter toute forme de compromis avec les majors et la société de consommation ( pensez que tous ses albums sont téléchargeables gratuitement sur le site officiel du groupe !!) ...Keep Music evil ... Et comme souvent lorsque je suis touché par quelque chose ou quelqu’un, j’ai besoin de l’exprimer au travers de la photo ... C’est donc en hommage à Anton que j’ai fait la photo "Thank God for Mental Illness"

Thank Go For Mental Illness par S. Tabuteaud

- Comme tout le monde, ton improbable départ pour une île déserte te donne le droit d’emporter 5 disques avec toi. Lesquels ?

- Choix évidemment difficile ... Il y aurait forcément du Radiohead ( tout comme Anton, Thom Yorke est fascinant) Ok computer ou Hail to the Thief , du Hendrix aussi Electric Ladyland , Sigur Rós - () , The Evpatoria Report - Golevka (un groupe peu connu qui mérite d’être écouté, sublimes compos), Cypress Hill - Temples of Boom , The Cure - Disintegration . Je ne pourrai vivre sans musique !

- Et tes pochettes préférées ?

- Choix difficile encore, beaucoup de pochettes de 33 tours m’ont marqué étant enfant ( je pense notamment à celles de Pink Floyd ou des Rolling Stones, Iron Maiden, Hendrix ...), la plupart des pochettes des Cure, plus récemment les pochettes de Radiohead très créatives ainsi que celles de Sigur Rós, Cypress Hill ... C’est marrant comme une pochette peut marquer votre imaginaire ...

- D’ailleurs, as-tu déjà eu des contacts avec le milieu musical ? As tu déjà rêvé de retrouver ton travail sur ce format 12 x 12 ?

- Je n’ai pas pas vraiment de contacts avec le milieu musical mais j’aimerais ... Pouvoir lier mes deux passions, la musique et la photo, serait jubilatoire et très motivant ... Je fais beaucoup de photos au format carré ( un signe ?) donc oui j’ai déjà imaginé quelques-unes de mes images en 12x12 dans les bacs ! D’ailleurs si des musicos aiment mon travail et qu’ils cherchent un photographe ... ;o)

Five Years In Sarkoland par S. Tabuteaud

- A l’instant même où je suis tombé sur certains de tes clichés, j’ai de suite pensé au travail de l’équipe V23 emmenée par Vaughan Oliver et rendue célèbre par sa collaboration avec l’écurie 4AD. Qu’en penses-tu ?

- Pour être tout à fait franc, je ne connaissais pas ce gaillard, comme quoi le monde de la création et de la photo en particulier est très vaste ! Je suis flatté par la comparaison, son travail est très intéressant, un mélange entre la photo et le design assez subtil qui colle parfaitement aux pochettes de CD ... Certaines pochettes sont juste sublimes ... Ça donne envie !!

- Et en ce moment tu travailles sur quoi ? Des projets ?

Aveyron par S. Tabuteaud
- Je viens de finir une série en couleurs ( une de mes premières ! ) sur un été en Aveyron et je prépare une expo qui aura lieu en Octobre ( vernissage sans doute le vendredi 4 octobre 2007 —> à confirmer sur mon site en septembre ) dans un resto parisien : Le Spank et une autre en novembre à la mairie du 11ème où je vais exposer ma série sur les cimetières parisiens . Vous êtes tous les bienvenus !!

Voilà, et pour ceux qui voudraient en (sa)voir plus, connaitre les prochaines dates d’expositions ou simplement "redécorer" leur intérieur, une seule adresse : son site officiel http://www.petitescargot-photos.com/


Interviews - 31.08.2007 par indie, pix
... et plus si affinités ...