Carl est un homme nouveau pendant que Neko passe en Case départ en observant un léopard des neiges

Qu’on se le dise. La galaxie des New Pornographers et les comètes qui gravitent autour de son orbite forment une des nébuleuses les plus passionnantes et talentueuses de la décennie. Super-groupe indie par excellence, les canadiens de Vancouver ont laissé leur bébé au repos après le parfait Twin Cinema (2005) et le très beau Challengers (2007). L’occasion pour ses membres de reprendre leurs activités parallèles, non moins passionnantes.

C’était le grand Dan Bejar aka Destroyer qui avait ouvert le bal au début de l’année avec un superbe Trouble in Dreams après une parenthèse dans un autre super-groupe, composé de membres de Wolf Parade, Sunset Rubdown et Frog Eyes, Swan Lake le temps d’un disque fort réussi, Best Moans fin 2006.

La seconde à remettre le couvert est la grande et belle Neko Case voguant désormais sans ses Boyfriends, entre-aperçue sur le grand disque du retour de Giant Sand, Provisions, et qui donnera suite à Fox Confessor Brings the Flood et son joli succès commercial il y a deux ans avec un disque répondant au nom de Middle Cyclone prévu en mars 2009 chez Anti Records du moins pour les Etats-Unis.

Mais on a également des nouvelles de la tête pensante des New Pornographers, Carl Newman qui ressuscite son projet solo, sous le pseudonyme de A.C. Newman, après un unique album en 2004, The Slow Wonder, qui pour un coup d’essai était presque un coup de maître. Retour à une carrière solo pour l’ex-Superconductor ou Zumpano avec un disque, Get Guilty, prévu pour le 20 janvier chez Matador (Belle & Sebastian, Yo la Tengo). Touché par le délectable virus des New Pornogrpahers, Get Guilty ne sera pas exactement un disque solo puisqu’il verra apparaitre d’autres superstars indie comme Nicole Atkins (Mates Of State) et Jon Wurster (Superchunk). Et ce n’est pas tout, car une vidéo circule actuellement sur Youtube, où l’on voit Newman reprendre avec Will Sheff un titre de The Stand Ins, dernier né d’Okkervil River, groupe dont s’occupe désormais à part entière le songwriter texan échappé de... Shearwater qui vient avec Rook de livrer un nouveau chef d’œuvre et qui, pendant qu’on y est, sort un nouvel EP numérique en téléchargement, autour du nouveau single The Snow Leopard, le 12 octobre avec des chutes studios et des sessions radios, là encore chez Matador.

Bref, les uns sautent de joie pendant que les autres ont du mal à suivre ou n’y comprennent rien. Et si c’est votre cas, vous avez du pain sur la planche !

Carl Newman et Will Sheff, réunis dans cette superbe version de Lost Coastlines issu du dernier album d’Okkervil River.

News - 09.10.2008 par Casablancas
 


The New Pornographers vous donnent rendez-vous cet automne.

Les Canadiens de The New Pornographers travaillent actuellement sur leur quatrième album. Sur le site officiel du groupe, on apprend que, si tout se passe comme prévu, le successeur de Twin Cinema (2005) pourrait voir le jour à l’automne prochain. Rendez-vous est (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends