Top albums - mars 2009

Et si la grève devait toucher un jour le webzine indierockmag ? Et si la crise devait avoir pour conséquence des stocks de cd qu’on n’arriverait plus à écouler ? On en est loin, mais ce top du mois de mars en prendrait presque la tournure.

Car vous aurez beau séquestrer les dirigeants, enneiger les montagnes où une bonne partie de la rédaction est partie, rien n’arrêtera les forumeurs fous dans leur élection mensuelle. Pour preuve sur le sujet dédié, certains n’arrivent même plus à se décider sur un simple top 3. Comme si les bons albums tombaient du ciel, comme si ce quatuor de tête n’était que l’iceberg d’un mois de mars sacrément mouvementé. Et pour avril, inutile de dire que ça va encore batailler sec dans les rangs.

JPEG - 5.7 ko
PJ Harvey & John Parish - A Woman A Man Walked By disponible sur amazon.fr

1. P.J. Harvey & John Parish - A Woman A Man Walked By

Dame de coeur ou dame de fer, avec PJ Harvey à nouveau épaulée ici par son vieux compagnon de route John Parish, aucune place n’est laissée au hasard. C’est ainsi une fois de plus sur la première marche du podium qu’elle termine, comme en septembre 2007 avec son surprenant White Chalk. De retour ici guitare au poing avec des morceaux aussi subtils que percutants dans la droite ligne de son cultissime To Bring You My Love, on aura finalement su l’apprécier dans tous ses détours.


JPEG - 5 ko
Balmorhea - All Is WIld, All Is Silent disponible sur amazon.fr

2. Balmorhea - All Is Wild, All Is Silent

En novembre 2008, Carlo avait commencé à nous parler de ce groupe basé à Austin, Texas. Et en regard du classement obtenu ici, il va vite falloir que vous alliez découvrir quelle musique se cache derrière Balmorhea car avec 3 concerts annoncés ces prochains jours dans l’Hexagone (le 18 avril à Reims au Théâtre de l’Albatros, le 24 à Lyon au Sonic et le 3 mai à Paris aux Instants Chavirés), les amateurs d’instants rares risquent fort de regretter sous peu le rendez-vous manqué avec ces grands espaces instrumentaux aux confins de la country-folk et du post-rock.


JPEG - 7.3 ko
The Decemberists - Hazards Of Love disponible sur amazon.fr
JPEG - 9.6 ko
Mongrel - Better Than Heavy disponible sur amazon.fr

3. The Decemberists - The Hazards of Love et Mongrel - Better Than Heavy

Opéra rock ? Comédie musicale ? C’est en tout cas une prodigieuse épopée qui marque le retour de The Decemberists trois ans après un Crane Wife dont les prémices à ce qu’ils nous donnent à entendre aujourd’hui avaient déjà fait couler pas mal d’encre à l’époque. Les américains ont choisi de nous narrer une histoire sortie tout droit de leur imagination, celle de Margaret, et de ne pas faire dans la demi-mesure. Grosses guitares et moments de grâce sont au menu de ce nouvel effort dont la puissance est l’originalité ne peuvent laisser indifférent.

Quant à Mongrel, si ce n’est déjà fait, la lecture de notre chronique s’impose pourvu que vous soyez curieux... auquel cas vous n’aurez sans doute pas manqué de prêter attention également aux nouvelles sorties de nos deux dauphins Dan Deacon et Tim Hecker, les articles attachés ne datent pas d’hier mais ces deux albums sont à n’en pas douter des valeurs sûres de demain.



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 18 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends