Top albums - avril 2009

Et la galanterie messieurs ?


JPEG - 6.4 ko
Dominique A - La Musique / La Matière disponible sur amazon.fr

1. Dominique A. - La Musique / La Matière

Ce n’est pas parce que M. Dominique A. a le bon goût et l’élégance française, que cela lui donne le droit de passer devant de jeunes et belles demoiselles. Sur ce nouvel album, un double qui plus est, il a en effet réussi à charmer son petit monde et notamment nos rédacteurs (chronique à l’appui) avec ses superbes chansons, qui lui permettent de s’installer confortablement en première place avec tous les honneurs. On ne peut donc lui tenir rigueur de nous offrir si bel objet.


JPEG - 7.6 ko
Bill Calahan - Sometimes I Wish We Were an Eagle disponible sur amazon.fr

2. Bill Callahan - Sometimes I Wish We Were an Eagle

De la même manière, M. Bill Callahan préfère laisser derrière lui la gent féminine depuis sa rupture avec Mlle Joanna Newsom. Il en profite même pour sortir un album d’une profonde mélancolie, retrouvant la magie et la simple beauté de l’album A River Ain’t Too Much To Love, son dernier sous le nom de Smog. Certes le bonheur qui irradiait de son précédent disque en solo n’est plus, mais la lumière est toujours de mise. Il a donc une excuse toute trouvée avec cet opus.


JPEG - 10.9 ko
Au Revoir Simone - Still Night, Still Light disponible sur amazon.fr
JPEG - 4.7 ko
Great Lake Swimmers - Lost Channel disponible sur amazon.fr

3. Au Revoir Simone - Still Night, Still Light et Great Lake Swimmers - Lost Channel

C’est donc sur la troisième marche que se retrouvent les trois charmantes demoiselles d’Au Revoir Simone. Une place méritée pour celles qui ont gagné en indépendance et en assurance suite à leur précédent opus adoubé par David Lynch. Les synthés sont toujours là mais les mélodies glaciales et hypnotiques du groupe prennent de l’amplitude.

A égalité, ces messieurs de Great Lake Swimmers restent galants car, on le sait, les gentils Canadiens ne veulent pas faire de vagues et rester discrets derrière leurs mélodies pastorales et solennelles. Et pourtant sur ce dernier album, on le sent, Tony Dekker et ses acolytes ont envie de liberté et commencent à sortir de l’ombre avec des chansons moins introspectives qu’à l’accoutumée. Cette aventure semble ainsi plus radieuse.


Tout compte fait, une idée fait débat au sein de notre rédaction. Il faudrait peut-être revoir le système de notation de notre classement mensuel pour rétablir un peu l’équilibre. Cette fois-ci, ces demoiselles qui ont été les plus plébiscitées parmi pléthore d’artistes (pas moins de 40 sur les différents podiums des votants) auraient ainsi très bien pu se retrouver en tête, et l’on n’aurait rien trouvé à redire. Mais bien sûr cela n’est pas pour tout de suite, on ne va tout de même pas trafiquer les urnes quand nos électeurs ont le dos tourné.



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 22 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends