Top albums - mai 2009

Cannes c’est fini, mais le top albums du forum indie rock fait son cinéma. On a changé la méthode de comptage, on a rassemblé encore un peu plus de monde dans le jury et le résultat final est toujours aussi beau. Comme quoi la recette de ce festival quasi mensuel attire du beau monde, de beaux albums.


JPEG - 27.6 ko
Sébastien Schuller - Evenfall dispo sur amazon.fr

1. Sébastien Schuller - Evenfall (lire notre interview)

Le précédent opus de Sébastien Schuller, Happiness, avait reçu un joli succès critique et public. Mais ce retour à la fois surprenant et taillé pour nous faire chavirer, est assurément l’empreinte d’un grand artiste. Ou comment un pianiste autodidacte avec tout de même une formation classique (percussions, vibraphone, xylophone) retranscrit avec talent les émotions d’une journée "ordinaire". De l’éveil ou du réveil musical de Morning Mist en passant par les allures aériennes de Open Organ, Awakening ou The Border pour finir sur des rythmiques plus crépusculaires, la cinématique de cet album est pour le moins magnifique. Et du coup beaucoup de monde s’accorde à le dire : il est extra le nouveau Sébastien Schuller.


JPEG - 8.7 ko
Redjetson - Other Arms dispo sur amazon.fr
PNG - 51.9 ko
Grizzly Bear - Veckatimest dispo sur amazon.fr

2. Redjetson - Other Arms et Grizzly Bear - Veckatimest

Concernant le Other Arms de Redjetson, cette deuxième place et notre chronique qui commence en ces termes : “Chant du cygne transformé en claque phénoménale, Other Arms pourrait bien ne pas seulement enterrer Redjetson mais le rock à guitares tout entier.” suffiront à nous faire regretter de ne pas avoir droit à une trilogie pour achever les dernières réticences. La preuve : ex-aequo avec les Grizzly Bear qui signent avec ce troisième opus la super-production new-yorkaise de l’année. Enfin, c’est bien parti pour car avec un album à la fois exigeant et déjà au sommet des charts (entrée directe dans le top 10 américain des ventes d’albums), un Jonny Greenwood (Radiohead) qui les a proclamés "favourite band in the world”, Robin Pecknold des Fleet Foxes qui voit en Veckatimest le meilleur album des années 2000, l’histoire ne fait probablement que commencer pour ce groupe formé en 2004.


JPEG - 5.1 ko
The Horrors - Primary Colours dispo sur amazon.fr

3. The Horrors - Primary Colours (lire notre chronique)

Il était évident qu’en balançant dans sa chronique un “Si les Horrors étaient autrefois marrants avec leur ambiance de film gore de série Z, leurs artifices de fêtes foraines et leur côté kitsch comme un film de Carpenter, ils entrent ici dans un autre univers.”, notre rédacteur allait forcément se prendre une séance gratuite sur notre forum. Bien lui en a pris malgré tout, puisqu’on tient là un album d’une efficacité hallucinante et qui pourrait bien voler la vedette en fin d’année à qui d’autre s’essaiera au rock.



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 17 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends