Dominique A. - La Musique / La Matière

Le double album de Dominique A. vient à peine de sortir que nous voilà déjà presque contraints à saisir notre plume. La faute aux possesseurs de cartes de presse, toujours plus nombreux à vouloir biaiser l’histoire de La Musique, à vouloir écarter La Matière première.

La Musique

1. Le Sens
2. Immortels Voir la vidéo Dominique A - Immortels (Clip)
3. Nanortalik
4. Qui Es-Tu ?
5. Hasta Que El Cuerpo Aguante Voir la vidéo Dominique A - Hasta Que El Cuerpo Aguante (Clip)
6. La Musique
7. Je Suis Parti Avec Toi
8. Le Bruit Blanc De L’Été
9. Des Étendues
10. Les Garçons Perdus
11. Hôtel Congress
12. La Fin D’un Monde

La Matière

1. Valparaiso
2. Il Ne Dansera Qu’avec Elle
3. J’aimerais Voir Le Jour
4. Bel Animal
5. L’Entretemps
6. Dans L’Air
7. Barbara De Kalvalid
8. Rendez-Vous Avec La Matière
9. Seul Le Chien
10. Tant Que J’ai Encore Une Ombre
11. La Vérité
12. Fatigué

date de sortie : 06-04-2009 Label : Cinq 7

Quel dommage à l’heure où parait la nouvelle oeuvre de Dominique A., qu’elle nous soit présentée au travers d’un vilain prisme, piétinant les mètres carrés acquis par la beauté du geste. On n’ira pas jusqu’à parler de malédiction, mais il faudra forcément du temps pour que l’histoire digère tous ces évènements. Bashung vient de nous quitter, le 14 mars dernier et Dominique A. trouve hélas son destin mêlé à ces difficiles instants. Quand certains voudraient lui faire porter le chapeau de remplaçant, nombreux sont ceux également à rappeler l’histoire du titre Immortels, présent sur La Musique et qui à l’origine fut écrit par Dominique et écarté au dernier moment par Alain Bashung pour son Bleu Pétrole. Ainsi soit-il, pas la peine de s’acharner sur le destin. De toute façon, Dominique A. a pris le sien en main il y a bien longtemps.

S’il y a bien une chose qu’on ne crie pas assez, c’est comment Dominique A. débarque toujours là où on ne l’attend pas. Pour l’anecdote, en grand fan depuis La Fossette, je me suis même fait piéger chez le "disquaire" en cherchant l’album, puisqu’il n’est classé ni dans le rock indé, ni dans la variété française à l’initiale D, mais simplement sur un facing et une console gigantesque, parmi les "grands", un endroit du magasin où je ne fais habituellement que passer. Dix minutes montre en main avant de trouver l’objet tant convoité. Oui, je ne l’attendais pas comme ça le nouveau Dominique A., superbe version collector dans sa reliure confectionnée pour durer. Étonnant double album, comme on n’en fait plus, à se demander même si ça pouvait encore exister. Dominique Brusson, ami et collaborateur de longue date, interviewé par le site Comment certains vivent rappelle d’ailleurs tout le monde à l’ordre à propos de la seconde partie La Matière  : “écoute-le très vite car c’est un vrai album, pas de simples chutes de studio”.

On pourrait même continuer à râler longtemps comme ça, puisque parmi les nombreux acheteurs de ce nouvel opus, ils seront certainement peu nombreux à avoir lu "l’interview" organisée par Magic, où le chanteur français avoue tout comme nous ne pas en revenir de prendre son pied sur l’album de The Pains Of Being Pure At Heart ... à son âge ! Et combien encore auront oublié sa participation en 1992 à une compilation K7 (Heol Daou) qui résonne encore dans nos têtes, avec la sortie toute récente de l’album Common Use de Original Folks. Les patronymes étaient différents, mais des artistes comme ça se sont côtoyés ; et nous ici on se plait à le rappeler, à défaut de pouvoir rendre justice. Oui Dominique A. suit depuis des années des voies dont se contrefoutent certains journalistes, personne n’est à blâmer mais on se demande encore si La Musique / La Matière pourra y changer quelque chose ?

Et si c’était possible ? Car quiconque prendra l’oeuvre dans son intégralité, pourrait bien se retrouver rapidement bercé par des années de bons goûts musicaux. On n’ira pas dire que tout y est, mais le projet mené quasi en solo par Dominique A. entrera probablement dans l’Histoire. L’histoire qu’il s’empressera de bousculer au prochain album.

Et sans déflorer le plaisir de la découverte, on peut déjà parler de La Matière, cette deuxième partie qui confère à cette oeuvre toute la grandeur qu’elle inspire. De la belle chanson en passant par de l’intimité, du "Remué" comme des morceaux sortis de nulle part (le quasi sonique et éponyme La Matière justement), on reste simplement étonné par tout ce qui nous est offert avec tant de classe, même la berceuse déglinguée Fatiguée avec une voix de Souchon nous rapproche un peu plus de cet homme qui ose finalement tout, sans calcul aucun. L’autre face, la première, La Musique porte finalement pas mal son nom avec des titres comme Nanortalik, Hasta que el cuerpo aguante, Le bruit blanc de l’été qui sonnent dès la première mesure. Non, on n’en dira pas plus, vous pouvez y aller les yeux fermés, pour les amateurs comme pour ceux qui se seraient décidés à découvrir l’artiste.

Je veux bien le crier, ce double album, ces 24 titres, c’est un des plus beaux cadeaux qu’ait pu nous offrir à ce jour Dominique A. Une vue quasi rétrospective de son univers, uniquement composée de nouveaux titres, de morceaux qu’on n’espérait plus, qu’on n’attendait pas et le tout sous un format qui nous donne l’impression d’être tout petit à côté. Chapeau. On ne manquera pas de lui dire que c’est un beau travail de débutant dans le sens noble du terme (s’il n’y en a pas on vient de l’inventer) ... pour que la suite soit toujours aussi surprenante.

Chroniques - 14.04.2009 par indie
 

Voir la vidéo Dominique A - Valparaiso (session acoustique Le Cargo)Dominique A - Valparaiso (session acoustique Le Cargo)

2017 dans l'oreillette - 20 chansons (+ 20 bonus)

En guise d’avant-goût d’une avalanche de bilans sans barrière ni arrière-pensée autre que célébrer notre amour pour toutes les musiques sincères et singulières qui nous ont passionnés au cours de l’année écoulée, voici mes 20 + 20 chansons de 2017 au sens le plus large (du moment qu’il y a des paroles et une voix, on est bon), toujours un exercice plus (...)



Fedaden et Dominique A chassent sur les terres de Warp

Déçus du double album de Dominique A, que vous espériez peut-être voir poursuivre son évolution vers de grands espaces abstraits et s’attaquer pourquoi pas à l’électro après sa superbe collaboration avec Psykick Lyrikah l’an dernier ? Eh bien un certain Denis Fedabeille, aka Fedaden, semble avoir rêvé de la même chose que vous à en croire le morceau (...)



Chroniques // 26 avril 2012
Dominique A

“Des gens qui viennent du classique mais ne demandent qu’à s’en enfuir". C’est ainsi que Dominique A définit le quintette à vent venu appuyer ses dernières compositions. Non content de s’encombrer, diront certains, d’un cor anglais, un hautbois ou une clarinette, le sieur Ané convie également les musiciens, à la formation plus électrique, l’ayant (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 18 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends