Bill Callahan parmi les aigles

Il a tutoyé les sommets (ou plutôt les abysses ?) du folk-rock lo-fi pendant plus de 15 ans sous le pseudo de Smog, une disco quasi-parfaite et loin d’être entachée en 2007 par le superbe Woke On A Whaleheart, premier opus signé sous son véritable patronyme à découvrir sur Deezer pour les retardataires : Bill Callahan est de retour depuis lundi avec un nouvel opus paru une fois de plus sur son label "historique", Drag City.

Continuant d’ouvrir à la lumière et aux arrangements une musique qui a su gagner en luxuriance et en chaleur depuis les derniers Smog jusqu’à devenir un écrin confortable la voix de velours de son auteur, Sometimes I Wish We Were An Eagle n’en conserve pas moins le format cher à l’américain, tracklisting court et morceaux longs :

1. Jim Cain
2. Eid Ma Clack Shaw
3. The Wind And The Dove
4. Rococo Zephyr
5. Too Many Birds
6. My Friend
7. All Thoughts Are Prey To Some Beast
8. Invocation Of Ratiocination
9. Faith/Void

Rappelons au passage que le songwriter désormais basé à Austin, Texas participe à la compilation Score ! 20 Years of Merge Records avec une reprise du groupe Versus, ainsi qu’à l’album-hommage à Kath Bloom également paru la semaine dernière, aux côtés de Mark Kozelek, Mia Doi Todd, Joey Burns, Scout Niblett ou encore Devendra Banhart, avec sa version subtilement crève-coeur de The Breeze/My Baby Cries que le webzine Prefixmag nous offre à écouter pas plus tard que tout de suite.

News - 18.04.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 26 mars 2011
Bill Callahan sauvé des flammes

Après s’être éveillé sur le coeur d’une baleine puis envolé tel un aigle parmi les cimes, Bill Callahan déchaînera-t-il l’ Apocalypse sur nos têtes ? Vraisemblablement pas, à moins que ce ne soit du souffle du bébé de Rosemary dont parle le premier extrait de ce troisième opus post-Smog à paraître le 19 avril chez Drag City : Un album que le prestigieux (...)



Chroniques // 24 avril 2007
Bill Callahan

Premier album de Bill Callahan sous son propre nom, Woke On A Whaleheart finit de dissiper totalement les nappes brumeuses qui entouraient la musique de Smog.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 16 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends