Attend-on encore Moby ?

Après les fantasmes de rock star étalés sur Hotel et un retour l’an dernier à la dance de ses débuts, la fraîcheur en moins, sur un Last Night tout aussi décevant, on ne savait plus trop quoi attendre de Moby.

Toutefois le souhait annoncé de renouer avec une musique plus personnelle, émotionnelle et mélodique sur un neuvième opus Wait For Me à paraître le 30 juin sur son propre label Little Idiot nous prend à rêver aux grandes heures du musicien new-yorkais, de son succès planétaire Play en 1999 au plus inégal et sous-estimé mais tout aussi touchant et passionnant 18 en passant par ses relectures de bandes originales compilées en 1997 sur I Like To Score.

Enregistré dans la solitude de son petit studio du Lower East Side à Manhattan et mixé en analogique par Ken Thomas, connu pour son travail de producteur sur les deux meilleurs albums de Sigur Rós, Ágætis Byrjun et Takk..., l’album contiendra les morceaux suivants :

1. Division
2. Pale Horses
3. Shot In The Back Of The Head
4. Study War
5. Walk With Me
6. Stock Radio
7. Mistake
8. Scream Pilots
9. jltf 1
10. jltf
11. A Seated Night
12. Wait For Me
13. Hope Is Gone
14. Ghost Return
15. Slow Light
16. Isolate

Pale Horses en écoute sur myspace, avec au chant Amelia Zirin Brown entendue l’an dernier sur un album du violoncelliste Yo-Yo Ma, et surtout la troublante vidéo d’animation signée David Lynch - dont un discours sur la notion de créativité aurait inspiré ce nouvel album - pour le single instrumental Shot In The Back Of The Head viennent d’ores et déjà confirmer nos espoirs et les intentions affichées de Moby, en nous permettant de retrouver une mélancolie crépusculaire et un lyrisme douloureux plus entendus chez lui depuis les sommets éthérés du superbe CD Ambient qui accompagnait en édition limitée la sortie d’ Hotel en 2005 :

A vérifier sur album dès mardi voire sur scène cet été, dans une configuration de groupe, au Main Square Festival d’Arras le 5 juillet ou aux Vieilles Charrues le 19, la date parisienne du 1er juillet à la Cigale affichant évidemment complet.

News - 27.06.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #1411 : Moby - 'Long Ambients 1 : Calm. Sleep'

Moby est un type paradoxal. Malgré les succès de Play, 18 et même du plus dispensable Hotel, il revendique toujours son souhait de vivre comme "Monsieur Tout Le Monde", un statut dont on l’affublerait d’ailleurs volontiers s’il n’avait pas été l’un des plus formidables artistes en matière d’électronique à la croisée des deux derniers (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 17 février 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends