This Immortal Coil, fallait oser !

S’aventurer sur les traces de la trilogie This Mortal Coil estampillée 4AD, fallait oser. En effet, on pense rapidement à tous les artistes qui ont participé à ce projet de Ivo Watts-Russell, à savoir entre autres Cocteau Twins, Dead Can Dance, Modern English, toutes les voix plus superbes les unes que les autres de Kim Deal, Tanya Donelly, Heidi Berry, Caroline Crawley (Shelleyan Orphan) ou Elizabeth Fraser, et toutes ces magnifiques reprises de Tim Buckley, Big Star, Van Morrisson, Talking Heads, Syd Barrett et j’en passe.

Fin 2004, on apprend le décès de Geoff Rushton (Jhonn Balance) - co-fondateur de Coil avec Peter Christopherson (Sleazy). Coil n’est plus, Peter Christopherson ayant choisi de retourner vers ses autres projets Throbbing Gristle, Psychic Tv, The Threshold HouseBoys Choir, Soisong. Mais un certain Stéphane Grégoire lui s’est mis en tête de rendre un hommage vraiment pas comme les autres au groupe qui venait de disparaitre. 4 années ont été nécessaires pour mener à bien ce projet. Car il ne voulait pas d’une simple compilation de morceaux, son souhait : "transposer cet univers musical unique vers un autre plus classique, et plus lisible par le plus grand nombre. Il s’agissait de rendre hommage à la musique pour son fond et non sa forme, comme le soulignait à juste titre Coil : "Coil is more than music"."

Vous l’aurez donc compris, The Dark Age Of Love de This Immortal Coil à paraître le 12 octobre prochain est un album qui débarque comme dans un rêve. Entre l’hommage fait à ce groupe d’avant-garde, la référence avouée au super-groupe de Ivo Watts-Russel, la belle poignée d’artistes qui ont participé à ce projet (Bonnie Prince Billy, Yann Tiersen, Matt Elliott, DAAU, Chapelier Fou, Yaël Naim, Sylvain Chauveau, Christine Ott, Oktopus, Nightwood, David Donatien, Nicolas Jorio) et les morceaux qu’on peut déjà entendre sur myspace ou sur le site officiel, il semblerait bien que ce qui ressemblait à un pari osé est en train de se transformer en album incontournable.

Ajoutons que Peter Christopherson a déjà grandement salué le projet : "I LOVE THEM. It is the first time somebody with musical sensibility and talent has put so much time and effort into covering Coil songs. It totally passes my "hairs on the back of your neck standing up" test for the whole running time of the album. I was awe-struck." Finissons en annonçant que les 11 morceaux ont été mixés par Oktopus (Dälek) et que ça sortira via le fameux label Ici D’Ailleurs. Et ... et on vient de se rendre compte que le 12 octobre 2009, c’est pas demain ... mi-septembre c’est un peu mieux pour les pré-commandes (avec quelques bonus pour les premiers).

News - 24.07.2009 par indie
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 14 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends