Le post-rock aux antipodes

Grâce à Campbell Kneale (Birchville Cat Motel) et notamment son projet Black Boned Angel découvert par le biais d’une impressionnante collaboration avec Nadja l’an dernier et signataire en janvier avec The Witch Must Be Killed d’un sommet de doom sépulcral et oppressant en édition vinyle limitée mais toujours disponible via Conspiracy Records, on se familiarise peu à peu avec le drone metal de Nouvelle-Zélande et autres musiques instrumentales ténébreuses venues du pays du kiwi (l’oiseau, pas le fruit). Dernier en date à sortir du cercle des initiés, le quintette Ender dont les quatre pièces du premier album éponyme revitalisent le post-rock à coups d’envolées drone ambient, de batterie caverneuse et de riffs post-metal plus ou moins mélodiques ou dissonants.

Pour découvrir le disque, rendez-vous sur l’excellent site de streaming Gogoyoko qui l’a récemment mis en ligne, et on en arrive à la véritable actualité de cette news car mine de rien Ember ça date déjà de 2008. Gogoyoko donc, qui nous avait permis d’écouter après une simple inscription gratuite le superbe premier album de Nóra et nous offrira prochainement la primeur du deuxième opus instrumental d’un autre combo islandais prometteur, For A Minor Reflection (photo). Un groupe "ayant le potentiel pour laisser Mogwai loin derrière" à en croire Sigur Rós, et ils doivent en savoir quelque chose pour les avoir emmenés en tournée européenne fin 2008 et leur avoir prêté leur Sundlaugin Studio afin d’enregistrer les 10 titres de ce Höldum í átt að óreiðu, dispo en Islande depuis le 11 juin et bientôt chez nous à compter du 6 septembre. Un album qui faute de label aura bénéficié du système de financement par les fans mis en place par Pledge Music, à l’image de ceux proposés par Bandstocks ou Sellaband.

En attendant, c’est toujours sur Gogoyoko que ça se passe pour jeter une oreille au single et premier extrait Kastljós rentre-dedans bien comme il faut, à un second Dansi Dans sur myspace tendu jusque dans ses arrangements carillonnants, ainsi qu’au précédent opus Reistu þig við, sólin er komin á loft... de 2007, déjà de fort belle facture dans une veine plus classique en progression lyrique toutes guitares dehors à la façon d’Explosions In The Sky.

News - 09.08.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #689 : Black Boned Angel - 'The End'

Majestueuse et funeste, la fin de Black Boned Angel le sera assurément, entité vouée aux profondeurs infernales de son vivant et jusque dans la mort mais également aux cimes de l’Olympe drone-metal. Parti se consacré aux sphères plus électroniques et percussives qu’il explore sous l’alias Our Love Will Destroy The World, Campbell Kneale met donc un (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends