Non mais c’est pas bientôt fini ?

Il y a vraiment des gens qui se croient tout permis. Comme sortir des albums de trois-quarts d’heure capables d’éclipser pratiquement tout ce qui se fait de plus jouissif en électro ces temps derniers. Et les appeler des EPs. Trois fois. En un an. Et les offrir au libre téléchargement, tiens, pendant qu’on y est. Avec une option "faites un don" cachée en bas à droite. En tout petit, des fois qu’on aurait pu la voir.

Et c’est qu’il s’excuserait presque de nous demander une adresse email en échange le sieur Derek Vincent Smith (aka Pretty Lights, dont on vous avait déjà touché un mot ici). Parce que c’est quand-même bien ennuyeux, il comprendrait que l’on en donne une fausse, mais préférerait tout de même une vraie histoire de pouvoir nous prévenir quand il sortira un nouvel EP cadeau de trois-quarts d’heure capable d’illuminer la fin de notre année musicale. Il a pas honte quand-même, le type.

Et la musique dans tout ça ? Ah.

Bon. Vous vous rappelez quand RJD2 chamboulait 10 ans d’abstract hip-hop au lieu de capitaliser sur sa recette encore toute fraîche ? Et quand Prefuse 73 touchait à l’essentiel avec chaque morceau et pas une fois sur cinq entre deux interludes pour ascenseur martien ? Eh bien vous n’avez plus qu’à télécharger Glowing In The Darkest Night et ses deux prédécesseurs, c’est par ici et on ne vous demandera même pas de dire merci comme sur les forums de P2P. Au moins faites passer le mot, trois albums en quatre ans dont un double, autant d’EPs, 15 000 amis et 1,5 million de visites sur myspace, des premières parties pour DJ Shadow tandis que RJD2 ou même Blockhead font désormais les siennes outre-Atlantique lors de concerts à guichets fermés et pas un blog ou un webzine pour en parler chez nous ? Allez quoi, un peu de sérieux, c’est pas comme si on nous demandait de payer pour voir, si ?

News - 24.10.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Le Pretty Lights nouveau débarque en juillet

Depuis Passing By Behind Your Eyes en 2009 et une trilogie d’EPs l’année suivante, Pretty Lights s’était fait plus discret. Ce silence discographique ne devrait désormais plus s’éterniser puisque A Color Map Of The Sun, prochain opus de Derek Vincent Smith sortira sur son propre label le 2 juillet prochain. L’Américain, qui a commencé à (...)



Chroniques // 5 décembre 2010
Pretty Lights

Présenté comme un EP par son auteur, Glowing In The Darkest Night a pourtant tout du LP. Sa durée d’abord (quarante cinq minutes), mais surtout sa cohérence et sa construction, qui auraient mérité une autre classification de la part du beatmaker de Denver.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 15 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends