Les troubles quotidiens des Tindersticks refont surface

Les Tindersticks sont en forme. Après l’excellent The Hungry Saw, la bande de Nottingham nous livrait l’an passé un Falling Down A Mountain d’aussi bonne facture. Mais Stuart A. Staples et ses acolytes ont également poursuivi, ces dernières années, leurs diverses collaborations avec des cinéastes.

Ou plutôt avec une cinéaste, puisque malgré une apparition au côté de Jurgen Karasek en 2007, la réalisatrice Claire Denis peut compter sur la fidélité à toute épreuve des Anglais. A ce jour, les Tindersticks ont ainsi réalisé la bande originale de quatre films de la Française (Nénette et Boni, Trouble Every Day, 35 Rhums et White Material). Il convient également d’ajouter les deux long-métrages pour lesquels un membre du groupe, en solo, se chargeait de la musique. Stuart A. Staples signait ainsi, en 2004, celle de L’Intrus et Dickon Hinchliffe celle de Vendredi Soir deux ans plus tôt.

La sortie de Claire Denis Film Scores 1996 - 2009 prévue pour le 26 avril prochain chez Constellation permettra à tous les fidèles du groupe de (re)découvrir ces six collaborations (dont seules deux, Nénette et Boni et Trouble Every Day, avaient déjà été éditées) dans un coffret où chacune des bandes originales sera présente en CD, vinyle et téléchargement libre.

L’actualité des Tindersticks est également engagée puisque, comme d’autres groupes comme les Pixies, les Anglais ont annulé leurs prochains concerts en Israël, marquant ainsi leur désaccord avec la politique du gouvernement...

News - 04.02.2011 par Elnorton
 


Le streaming du jour #1587 : Tindersticks - 'Minute Bodies : The Intimate World Of F. Percy Smith'

Inutile de présenter les Tindersticks, le combo anglais mené par Stuart A. Staples étant depuis près d’un quart de siècle l’auteur de disques aussi indispensables que les deux premiers homonymes, Curtains, The Hungry Saw, The Something Rain et même le récent The Waiting Room paru l’an (...)



Chroniques // 19 avril 2016
Tindersticks

Les Tindersticks, c’est un petit peu cette bande de copains auxquels on n’a pas besoin d’envoyer un SMS quotidien pour leur signifier à quel point ils comptent pour nous, mais dont on ne raterait pour rien au monde les rencontres organisées régulièrement et lors desquelles l’alchimie fonctionne toujours de manière évidente. Sans se (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 29 septembre 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends