Roommate, coupable d’excellence

On en suit la trace depuis novembre 2009, voici enfin venu le nouvel album de Roommate à découvrir en intégralité via Bandcamp comme tout le reste de la discographie de Kent Lambert (photo) et de sa bande à géométrie variable, solidifiée autour de Luther Rochester aux saxo, vibraphone et synthés analogiques en tous genres, Seth Vanek aux percussions, guitares, claviers... et Gillian Lisée à la basse et aux choeurs, avec un coup de main des vétérans Gerard Barreto (basse), Justin Petertil (guitare), Cody Hennesy (clarinette) ou Erica Dicker (violon), entre autres.

On pourrait aligner la myriade d’instruments maniés par Kent Lambert lui-même, synthés digitaux, orgue, piano électrique, trompette, banjo et autres bidouillages de gameboy mais vous l’aurez déjà compris, l’ambition de Guilty Rainbow n’a rien à envier à celle de son prédécesseur We Were Enchanted, d’un songwriting flamboyant alignant les tiroirs oniriques à une densité d’arrangements partagée entre mélancolie et appel de l’abîme, jugez-en donc par ce Snow Globes et son clip hommage aux joies de la console 16 bits et des teen movies d’antan, du délire de geek à l’allégorie métaphysique il n’y a parfois qu’un pas :


C’est bien connu, à Chicago, de Tortoise à Wilco en passant par Sufjan Stevens ou Jim O’Rourke, on aime brouiller les pistes, arpenter les frontières mouvantes de genres au bord de l’implosion et Roommate ne fait pas exception, donnant cette fois encore à la pop une ampleur aussi épique qu’atmosphérique et s’aventurant sans trembler du côté de Guided By Voices et de Ned Collette avec deux reprises déjà anthologiques.

News - 25.03.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #1635 : IRM presents - 'IRMxTP Part IV - Isn't It Too Dreamy ? (A Place Both Wonderful and Strange)'

Sur une fameuse réplique de la charmante Audrey finalement de retour dans l’épisode 12 de la saison 3 le week-end dernier, cette quatrième partie de notre compilation IRM x Twin Peaks esquisse à coups de mélodies impressionnistes, de synthés pastel et de drones évanescents un portail vers la dimension la plus onirique, candide et dégagée de (...)



Chroniques // 5 mai 2008
Roommate

On n’a pas un métier facile, d’autant plus quand on est émotif avant tout et que finalement on ne fait ça que par passion. Venez donc chialer avec moi, gâchons notre vie ensemble à coups de morceaux merveilleux.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 23 octobre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends