Colourmusic sur les pas des Flaming Lips

Il est aujourd’hui bien difficile de suivre The Flaming Lips. En même temps que leur projet de sortir un morceau tous les mois pour un probable album, il y a déjà eu en février dernier la parution d’un single digital Two Blobs Fucking dont on peut télécharger les différentes parties et le mode d’emploi sur cette page et qui reprend l’idée du concept album Zaireeka qu’on devait écouter avec 4 platines ou même du projet tout aussi fou de Parking Lot Experiments pour lequel il fallait 40 voitures avec un auto-radio cassette. Cette fois avec ce nouveau morceau, il faut uniquement 12 iPhones pour apprécier le résultat mais on peut découvrir cette étrangeté plus simplement avec ce montage audio :

The Flaming Lips - Two Blobs Fucking

La bande à Wayne Coyne vient également de sortir un EP qui voit la participation de Neon Indian, l’un des fers de lance de la scène chillwave. Il s’agit d’un vinyle contenant 4 morceaux, sorti à 1000 exemplaires et déjà sold out. On peut toutefois écouter cette collaboration et plus particulièrement Is David Bowie Dying ? qui fait polémique, l’état de santé du Duke n’étant pas au mieux selon certaines rumeurs.

The Flaming Lips - Is David Bowie Dying ?

The Flaming Lips - Alan’s Theremin + You Don’t Respond + Do You Want New Wave Or Do You Want The Truth Part 2

Enfin, à l’occasion du Record Store Day (à propos duquel on indiquait que cette année, la France serait également de la fête), le groupe prévoit la ressortie de ses 5 premiers LP en vinyles dans un coffret intitulé Heady Nuggs : The First 5 Warner Bros. Records, 1992-2002.

Avec un groupe et son actualité tout aussi difficiles à suivre, un tout nouveau combo prend la trace de ses glorieux aînés. Il s’agit de Colourmusic (photo) dont le 1er LP, My ___ is Pink, doit sortir le 4 avril prochain. Ce quintette venu d’Oklahoma (quelle coïncidence) s’inspire entre autres des envolées bruyantes et psychédéliques des Flaming Lips (dont ils partagent d’ailleurs le management). Cet album s’intéresse selon Ryan Hendrix, son leader, à la sexualité et la reproduction humaine. Il va sans dire que la musique qui se dégage de ce premier effort est jouissive et bouillonnante, tout en étant inquiétante, on ne veut d’ailleurs pas trop savoir quels sont les mœurs de cette étrange bande, même si l’on s’imagine bien certains penchants lorsqu’on regarde le premier clip Tog avec Wayne Coyne que l’on ne voit pas mais qui participerait à ce spectacle éclaboussant derrière la caméra :

Colourmusic - Tog

Il y a également le clip de Yes ! qui montre bien le même état d’esprit foutraque et délirant que celui de leurs illustres prédécesseurs.

Colourmusic - Yes !

Ce sont des débuts qui semblent prometteurs mais il reste à savoir si la carrière de Colourmusic sera aussi longue et prolifique que celle des Flaming Lips... même si parfois ces derniers restent difficiles à suivre.

News - 28.03.2011 par darko
 


The Flaming Lips savent gâter les fans

The Flaming Lips sont en ce moment bien occupés à soutenir les Thunder d’Oklahoma City en finale NBA contre les Miami Heat, avec pour cette occasion une relecture de leur hymne Rice for The Prize : Et pourtant entre deux matchs de play-off à supporter Kevin Durant et consorts, le groupe pense également à ses fans en annonçant la (re)sortie de The (...)



Chroniques // 30 avril
The Flaming Lips

Après un With a Little Help from My Fwends encore plus gloubi-boulgesque et boursoufflé que l’album des Beatles qui l’avait inspiré, Miley Cyrus & Her Dead Petz que l’on avait bien fait de ne pas trop (voire pas du tout) prendre au sérieux et un Oczy Mlody d’où pas grand chose ne dépassait, la bande à Wayne Coyne livre sans grande difficulté (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 17 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends