Ride - Nowhere

Le groupe Ride est né en Angleterre en 1988. Il est composé de deux guitaristes chanteurs : Mark Gardener et Andy Bell, du batteur Laurence Colbert et du bassiste Stephan Queralt .

1.seagull
2.kaleidoscope
3.in a different place
4.polar bear
5.dreams burn down
6.decay
7.paralysed
8.vapour trail
9.taste
10.here and now
11.nowhere

date de sortie : 30-11-1989 Label : Creation Records

Les quatre jeunes âgés de 19 ans, lycéens au North Oxford Art College (établissement pour jeunes issus des quartiers défavorisés) s’imposent rapidement dans un mouvement aujourd’hui disparu (1989-1993) : les "Shoegazers" (littéralement : ceux qui regardent fixement leur chaussures) en référence à leur allure naïve et timide sur scène et leur fâcheuse manie d’être plus préoccupés par leurs pédales d’effets que par le public.

Repéré par le label Creation, influencé par les Jesus And Mary Chain et contemporain de My Bloody Valentine, Ride se verra propulsé au sommet du rock indépendant des années 90 avec son premier album Nowhere.

L’histoire de la noisy pop restera à jamais marquée par ce disque mythique tant les mélodies élégantes aux envolées aériennes répondent à la profondeur des titres. Ces véritables murs du son composés de guitares saturées et dissonantes, derrière lequel se cachent des mélodies vocales plus que planantes qui s’entrecoupent de breaks de toute beauté, font de Nowhere un véritable bijou d’une cohérence et d’une constance déconcertante. Un son si particulier que l’on regrettera de ne plus retrouver dans les albums suivants. Il n’y a aucun titre qui surpasse l’autre et je ne peux que vous conseiller de (re)découvrir cet album qu’aucun de mes trop nombreux superlatifs ne décriront jamais assez bien.

Chroniques - 20.11.2005 par iansich
 


Tir groupé : ils sont passés sur nos platines (26/8 - 1/9/2019)

Chaque dimanche, une sélection d’albums récents écoutés dans la semaine par un ou plusieurs membres de l’équipe, avec du son et quelques impressions à chaud. Car si l’on a jamais assez de temps ou de motivation pour chroniquer à proprement parler toutes les sorties qu’on ingurgite quotidiennement, nombre d’entre elles n’en méritent pas moins un avis (...)



Chroniques // 27 juin 2017
Ride

Le shoegaze est à la mode. Ce courant, d’ailleurs plutôt appelé noisy-pop à l’époque, a le vent en poupe et de nouveaux artistes émergents tentent d’emprunter ce sillon de manière opportuniste.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 16 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends