12 labels à suivre en 2012 - SEM Label

On a vécu ce cru 2011 au rythme de leurs sorties aussi attachantes qu’exigeantes, et on les suivra assurément de près l’an prochain : petit tour d’horizon, mené jour après jour par leurs patrons eux-mêmes, de ces labels singuliers qui ont marqué notre année musicale et qu’il ne faudra plus lâcher d’une oreille, si ce n’était déjà le cas.

SEM Label, ou l’exception française de cette sélection. Non qu’il n’y ait pas eu par ailleurs de belles choses cette année sous nos cieux, en terme de pop par exemple avec We Are Unique ou BS Records, mais question singularité le label d’Alexandre Navarro et Sasa Vojvodic se pose là, cultivant avec un goût très sûr depuis 2007 un intérêt marqué pour les évocations instrumentales analogiques et souvent minimalistes allant du drone au post-rock en passant par l’électronique. C’est au premier, lui-même auteur en mars du beau Loka qui avait donné le coup d’envoi des sorties du label cette année, que l’on a adressé nos questions, toujours les mêmes mais donnant lieu fort heureusement à des développements toujours différents.


L’interview


- Si vous deviez nous présenter le label en quelques mots, quels seraient-ils ?

SEM est le résultat d’une rencontre entre deux musiciens passionnés en 2005 (en l’occurrence moi-même et Sasa Vojvodic aka Letna) et d’un designer allemand Markus Schäfer plus tard en 2007.
L’idée première reste le plaisir de cultiver rencontres artistiques et production de musiques qui nous font rêver - à cela s’ajoute le goût des jolis objets.

- Comment le contexte économique, technologique et/ou culturel a-t-il influencé votre façon de concevoir l’édition musicale ces dernières années ?

On se débrouille, nous ne vivons pas en parallèle de la France comme des rocks stars, on a un métier pour vivre et on investit sur notre passion - une sorte de mécénat du pauvre comme je le disais il n’ y a pas si longtemps à Alexandre Grauer des Qwartz Awards. On est assez illuminé pour croire encore à la poésie et à la musique hors business. On ne crachera cependant pas dans la soupe si l’on trouve le moyen de générer un peu plus de sous mais on ne fera aucune concession - règle quasi primale ! Donc on produit en peu de quantité et l’on bénéficie du soutien de chroniqueurs comme vous, de petits distributeurs, et par-dessus tout des personnes qui continuent d’acheter nos disques. La vente directe depuis notre site s’est pas mal accélérée depuis un an...
Une nouvelle donne est aussi le streaming intégral qui est à mon avis incontournable vu l’évolution de la matrice web...

- Sur quels aspects le label pourrait-il évoluer en 2012 ?

C’est difficile à dire, on aimerait produire plus en fait, multiplier les sorties au maximum, les collaborations - je rêve de pouvoir inviter nos artistes en France, comme on l’avait fait pour Manrico Montero à l’institut du Mexique mais c’est énormément d’énergie pour débloquer des fonds, organiser etc... créer des rencontres avec des labels que l’on aime bien, mais un truc sincère pas téléphoné - et notre ultime rêve : un studio SEM Label pour inviter nos artistes à venir enregistrer en France dans des conditions optimum (avec vue sur l’océan ce serait pas mal hein ? je suis originaire de Bordeaux ce doit être pour ça).

- Quel artiste du label vous a le plus impressionné cette année, et pourquoi ?

Wow...! Disons que l’on est toujours très heureux de recevoir le disque d’un artiste que l’on va produire - c’est comme un cadeau - mais impressionné n’est pas le mot, on est heureux tout simplement. Exemple : Saito Koji vient de réaliser un disque très différent de ses précédents albums, très noise et on a adoré, et puis le nouvel album de Fax sortira chez nous en mars, on est très fier ! Idem pour le nouvel album de Manrico Montero que l’on attend avec impatience !

- Un nom à surveiller de près sur le label l’année prochaine ?

Je pense que Fax va donner un nouveau souffle au label, ouvrir la direction artistique jusqu’ici un peu trop rapidement cataloguée "ambient" à notre goût.

- Un dernier disque à écouter avant la fin du monde ?

Pour Sasa ce sera Shuttle358 - Understanding Wildlife.
Pour moi : The Cure - Faith.


SEM Label sur Facebook - Site Officiel - Bandcamp - cd1d.com



SEM Label en 2011


- Un disque : Offthesky - Endless Yonder / Letna - Adria

Pas facile de départager ces deux petits chefs-d’œuvres dont on parlait ici.

- Un morceau : Fax - Reflections

Fax - "Reflections" by static discos


Oui, il y aura bien du shoegaze dopée à la house l’année prochaine sur SEM Label, c’est élégant, efficace et rêveur à la fois et on le doit au Mexicain Rubén Alonso Tamayo aka Fax... qu’on se le dise.

- Une vidéo : Saito Koji - Wire


C’est encore Alexandre Navarro qui s’y colle, patron aux multiples casquettes qui en l’occurrence a su apporter une dimension visuelle aussi troublante que cohérente aux abstractions métaphysiques du Japonais (lequel faisait justement l’objet de notre streaming d’hier).

- Un streaming (du jour) : SEM Label - One Minute For The Stars

Un véritable vivier de découvertes au même titre que l’opus précédent One Minute For The Sun disponible en libre téléchargement ici.


Articles - 19.12.2011 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Offthesky sur IRM - Site Officiel
Letna sur IRM
Alexandre Navarro sur IRM - Bandcamp
Saito Koji sur IRM
Fax sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 11 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends