The Walkmen - Heaven

You & Me, Lisbon puis maintenant Heaven, The Walkmen viennent de réussir la passe de trois, le hat-trick, le coup du chapeau, c’est à dire coup sur coup trois sublimes albums dorés à l’or fin !

Top albums - juin 2012

1. We Can’t Be Beat
2. Love Is Luck
3. Heartbreaker
4. The Witch
5. Southern Heart
6. Line By Line
7. Song For Leigh
8. Nightingales
9. Jerry Jr’s Tune
10. The Love You Love Voir la vidéo The Walkmen - The Love You Love
11. Heaven Voir la vidéo The Walkmen - Heaven
12. No One Ever Sleeps
13. Dreamboat

date de sortie : 01-06-2012 Label : Cooperative Music

Un peu comme le génial Alessandro Del Piero dont la Juventus de Turin n’arrive pas à se séparer malgré ses 37 ans, The Walkmen cultivent l’élégance comme une marque de fabrique. La vieille école comme il Pinturicchio (le peintre du ballon rond)... La bande de Hamilton Leithauser colore ses morceaux comme autant de toiles délicates, fignolées, serties avec de petits suppléments d’âme qui font naître les chefs-d’oeuvre.

A bout de six albums, les cinq new-yorkais ne se répètent toujours pas, ils continuent leur travail d’esthètes en épurant toujours plus leurs compositions. L’ouverture de Heaven avec cette superbe ballade qu’est We Can’t Be Beat annonce la couleur, ce morceau est une promenade à pied, pastorale et subtile, les choeurs de Robin Pecknold (Fleet Foxes) se mariant admirablement bien avec la voix toujours très en avant de Hamilton Leithauser. Le son de guitare de Paul Maroon débarque sur Love Is Luck, un son aux échos rétro qui fait que les morceaux des Walkmen sont reconnaissables entre tous.


Puis Heartbreaker et The Witch toujours dans la tradition du quintette mais on ressent bien cette volonté d’enlever plutôt que d’ajouter. Southern Heart frise la perfection, le léger écho dans la voix, la guitare juste pincée, la délicatesse. Ce moment de grâce se prolonge avec Line By Line et on n’a juste pas envie que ça s’arrête ! Les albums des Walkmen se dévoilent lentement, Line By Line en est le parfait exemple, son ambiance céleste, flottante, précieuse peut rebuter mais quel pied pour les amateurs !


Sur Song For Leigh, le tempo s’accélère un peu et arrive à son paroxysme avec Nightingales. Jerry Jr’s Tune sert d’interlude avant les deux pièces majeures de l’album que sont The Love You Love et Heaven. Deux morceaux que les Strokes auraient pu faire mais comme ils n’en font plus. The Love You Love et Heaven ont la rythmique martiale mais Hamilton Leithauser arrondit les angles et remplit les creux avec sa classe et sa voix, l’une des plus belles que la pop américaine ait enfantée ! No One Ever Sleeps calme nos hardeurs dans la torpeur et annonce le final, Dreamboat, la batterie de Matt Barrick servant de métronome aux divagations classieuses de Paul Maroon et Hamilton Leithauser.



Alors comme Del Piero à la Juve, pourquoi se priver d’un bijou comme Heaven quand on l’a à portée de main ?


Heaven est en écoute via NPR et sort chez nous le 4 juin en CD et le 1er en digital.

Chroniques - 28.05.2012 par Spoutnik
 


Articles // 16 juillet 2012
Top albums - juin 2012

En ce mois de juin le gigantisme et l’ambition étaient de mise, de poids lourds du songwriting en mastodontes de l’ambient. Petit tour d’horizon au grand angle de ces monuments prêts à sauver les mélomanes de la ruine estivale.



News // 29 avril 2008
Un nouvel album pour The Walkmen

Deux ans après le bruyant mais très entraînant A Hundred Miles Off, le groupe new-yorkais a annoncé que son nouvel album était maintenant terminé. Ce dernier, dont le titre n’est pas encore connu, devrait sortir le 19 août de cette année, non pas chez Record Collection, mais chez Gigantic Records, un label basé à Manhattan. Peu après la sortie de (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 18 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends