Rach Three sort du bois

Des nouvelles du projet Rach Three, dont le EP 3 Songs For Claire + 2 (toujours en écoute et en vente sur son Bandcamp) avait beaucoup touché la rédaction et le FIR l’année dernière, se retrouvant en troisième position de notre top EP 2011.

En attendant la sortie d’un prochain format court qui devrait marquer un tournant par rapport au précèdent, Rach Three comble notre attente avec trois « nouveaux anciens morceaux », antérieurs à l’opus de 2011, composés au départ pour des courts métrages. Ces morceaux, disponibles gratuitement, nous permettent de découvrir une facette plus épurée de son travail, avec une atmosphère nous rappelant le tout premier album de A Silver Mt. Zion et son spleen erratique sur le premier morceau, My Lord ! Your Borsalino is Sinking. On retrouve également le goût de l’artiste pour les compositions sombres et aériennes, enveloppées dans une reverb obsédante avec The Words, They Collapse in a Million Different Orders. Plus surprenant est le dernier morceau, Why Did You Fucked Up My Last Batteries, lo-fi et mélancolique, assez proche de l’univers des premiers múm.
Des ambiances cinématographiques qui siéent à merveille à l’artiste, permettant, peut-être, d’ouvrir de nouvelles pistes pour cet EP en devenir, qui en tout cas devrait toujours refléter ce que l’on préfère dans ce projet : des compositions folk de haute tenue, touchantes et personnelles, mêlées à un goût certain pour l’expérimentation organique, entre post-rock et électronique.


On ne peut que vous conseiller de le voir en concert à Paris pour la fête de la musique au Bois Dormoy dans le 18ème arrondissement de Paris, pour les amateurs d’atmosphères bucoliques, et le 5 juillet au Café de la Plage dans le 11ème, en trio (voix/guitare, violoncelle, clarinette/trompette) avec A Light Goes Out.

News - 20.06.2012 par John Trent
 


Le streaming du jour sous le sapin : IRM presents 'Clouds'

Préparée avec amour par la rédaction d’IRM et 18 artistes de tous horizons géographiques et musicaux, Clouds marque enfin le coup d’envoi de notre compilation à tiroirs annoncée de longue date au gré des interviews, events et autres mises en bouches. Joyeux Noël en apesanteur, c’est gratuit et personne n’a été oublié (...)



Chroniques // 27 novembre 2016
Rach Three

Pas faute d’avoir hébergé il y a presque 4 ans sa reprise rêveuse et désespérée du Murderer de Low sur notre compilation Clouds, on a bien failli passer à côté de ce nouvel opus de Rach Three, premier véritable long format du musicien dont la pochette, bain de minuit écrasé par un ciel noir d’encre, évoque autant l’insondable menace existentielle d’une (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 22 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends