Automne en couleurs pour Laybell

Après Two Left Ears et en attendant la nouvelle bestiole agitée du bocal des Lillois de Shiko Shiko qui nous promet pour le 12 décembre prochain son lot d’hymnes braillards colorés aux synthés velleda et autres cuivres décadents (deux extraits à l’appui déjà présents sur l’EP Aquapark sorti au printemps), Laybell accueille toujours à domicile le duo Luminocolor (photo), qu’on avait justement pu croiser l’an dernier par remix interposé sur l’EP Ohayô Recooked de ces laborantins de la noise dada à danser sur la tête.

Boulette de papier qui roule n’amasse pas mousse, certes, mais avec caméra embarquée elle nous en fait voir de toutes les couleurs dans le clip de Guapo, parfaite introduction à la folktronica foisonnante et polyrythmique de ce Résonances marqué par les jams sinueux de Tortoise autant que par les collages glitchy de The Books, les programmations ferventes de Dan Deacon ou le jazz enfumé de l’Éthiopien Gétatchèw Mèkurya, popularisé chez nous par la série Éthiopiques et revenu sur le devant de la scène il y a quelques années grâce à ses collaborations avec The Ex :


Un musicien auquel Benoît et Olivier rendent même directement hommage via une reprise au crescendo flamboyant du thème traditionnel Tezeta revisité en son temps par le saxophoniste d’Addis-Abeba ou encore par son compatriote Mulatu Astake. Il faudra attendre le 12 novembre pour entendre cette version mais dans l’intervalle on se régale d’un second extrait, Amerigo, joyeusement psyché et déstructuré sans être exempt pour autant de sombres recoins à explorer :


Sachez enfin que l’album sera dispo en digital et vinyle limité, sérigraphié et illustré par l’artwork d’un certain Korby, dont l’univers visuel onirique accompagne également le groupe sur scène.

News - 28.10.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


Streaming du jour // 12 décembre 2012
Le streaming du jour #605 : Musiquarium - 'Redoo'

Plusieurs artistes de la région lilloise décident de reprendre le mythique Doolittle des Pixies. L’exercice est périlleux, tout d’abord devant l’importance de l’œuvre, mais également parce que les morceaux ont été tirés au hasard pour chacun des groupes. Mais les participants s’en sortent avec les (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 6 avril 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends