Le streaming du jour #837 : BMRN - ’Monochrome’, Heart Heart Julia - ’Lost Moments’ & A.P. Felix - ’Electronic Tonalities’

Pas facile d’arriver après la bataille lorsqu’on parle des sorties limitées du label I Had An Accident, toujours bon pied bon œil à l’approche de ses 7 ans d’existence qu’il fêtera dignement le 29 août prochain avec à la clé quelques surprises dont on reparlera (et notamment la sortie d’un split entre k-the-i ??? et Walter Gross à la rentrée).

En attendant, sur les trois fournées de cassettes du mois dernier, l’une est déjà sold out, une autre pratiquement épuisée et gageons que la troisième suivra bientôt le même chemin. C’est dire s’il était temps qu’on vous en touche en mot et en particulier du fabuleux Monochrome de l’Anglais BMRN (prononcer Boomruin), réédition sur bande d’une sortie digitale autoproduite de l’an dernier qui renoue avec l’abstract aventureux des grandes heures du label Mo’Wax.

Un petit côté old school, surtout en comparaison des digressions droguées aux rythmiques fragmentées de Big Epoch ou FRKSE mais cette approche cinématographique du beat ne s’en construit pas néanmoins sur de beaux télescopages de samples en tous genres, du spleen asiatisant du parfait Haz à la féérie cristalline de Rats (One For The Soon) en passant par les interférences glitchées sous une pluie d’étoiles d’un Chewing Tape dont les subtiles arythmies évoquent les débuts de DJ Shadow, le downtempo tribal soumis aux radiations de Locate ou les rêveries lyriques et texturées de Month Of March entre autres interludes psychotropes qui contribuent pleinement à conférer au disque sa fascinante aura d’étrangeté :


Une accroche qui manque peut-être au dernier album de Justin Bieler et George Dutton aka Heart Heart Julia associés à leur compère Blood Blood sur les deux pistes fleuves de Lost Moments, narrant comme son nom l’indique sur fond de guitare desséchée, de field recordings fantasmatiques et d’effets distordus deux de ces moments-clé de la fin d’une relation dont le souvenir demeure ardent bien que leur sens ait depuis longtemps disparu. A écouter comme on lit une nouvelle pour mieux s’abandonner aux éclats de drone, d’électricité et de synthés psyché des longues errances instrumentales prolongeant ces captations d’une solitude que ce genre de vide soudain attire toujours comme un appel d’air :


Quant à Electronic Tonalities, il voit le Californien Andrew Felix creuser les origines de son drone électro-mystique à coups d’entrelacs de modulations analogiques et de pulsations vintage héritées des pionniers de la musique de synthés pour un résultat parfois déliquescent, souvent intrigant mais toujours assez subjuguant d’hypnotisme mouvant :


Autant de sorties, soit dit en passant, dont on peut retrouver des extraits revus et corrigés par Choplifta - déjà auteur de l’excellent mix qui constituait l’an dernier la 100ème référence d’IHAA - dans son dernier hommage mensuel à l’écurie d’Annapolis (les précédents sont en écoute ici) :

Choplifta ihaa July Mix by I Had An Accident Records on Mixcloud


Streaming du jour - 10.08.2013 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Heart Heart Julia sur IRM
Andrew Felix sur IRM - Site Officiel - Myspace - Bandcamp
Choplifta sur IRM
BMRN sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 13 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends