Le streaming du jour #1062 : The Great Artiste - ’Big Sounds from the Big City Vol. 1’

Toujours éclaboussé par le feu sacré des 90s, le quatuor nancéien donne suite au remarqué At The Bridge Of Dawn et réussit la passe de trois en terme de shoegaze abrasif et candide comme on l’aime, celui qu’on joue le corps en transe, l’esprit noyé dans les effets et l’âme emportée par des mélodies venues des hautes sphères.

Shoegaze Or Die clame d’ailleurs le titre d’ouverture de ce troisième EP, parfaite entame dont la simplicité n’a d’égale que la persistance des échardes électriques à vouloir en heurter la candeur, jusqu’à ce qu’une marée de larsens finisse par prendre le dessus. Plus pop et arrangé avec ses carillons et une basse évoquant New Order, Heroin Love en prend le contrepied avant que Some Things Last A Song ne trouve finalement le juste milieu, saillies électriques et rondeurs alanguies faisant bon ménage sur le beau crescendo d’intensité de la seconde moitié de morceau.

Quant au dépouillement garage, au lyrisme déglingué du violon et à la fébrilité un brin fatiguée du chant d’I Am A Fucked Up Child sur sa première mouture dévoilée par l’EP Before The End Of The World il y a deux ans, ils laissent place à l’assurance des guitares, au son enveloppant et à la quiétude d’un duo de voix claires sur la relecture qui clôt ce Big Sounds from the Big City Vol. 1, convoquant à nouveau Spiritualized dont la quête de rédemption sur le récent Sweet Heart Sweet Light trouve un écho dans cet apaisement consécutif aux bombes de l’opus précédent.

Moins ambitieux peut-être mais également moins froid, le résultat, encore différent, excelle une fois de plus dans la flamboyance et le revival élégant :


Streaming du jour - 16.04.2014 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
The Great Artiste sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 13 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends