Astronauts - Hollow Ponds

Au cours d’une nuit d’insomnie j’ai découvert le titre Skydive, coup au coeur, frissons. Je faisais la rencontre d’Astronauts.

1. Skydive Voir la vidéo Astronauts - Skydive
2. Everything’s a System, Everything’s a Sign
3. Vampires
4. Flame Exchange
5. Spanish Archer
6. Hollow Ponds
7. In My Direction
8. Triy To Put It Out Of Your Mind
9. Openside
10. Slow Days

date de sortie : 21-07-2014 Label : Lo Recordings

Premier opus de Astronauts, Hollow Ponds est un méli mélo inventif de pop/folk alternative ambiante aux harmonies vocales transcendantes. Cet album est le projet de Dan Carney, membre des Londoniens de Dark Captain. D’ailleurs, le psychédélisme originel de Dan Carney n’est jamais bien loin au fil de cet album.

Le morceau Skydive, où excellent les guitares métronomiques, les cordes oppressantes et la rythmique de batterie, est un exemple parfait de la précision du travail que l’on trouve chez Astronauts orné de la voix envoûtante de Carney.



Carney a conçu cet album lors d’une hospitalisation forcée causée par une fracture de la jambe. La plupart des morceaux ont donc été imaginés au milieu de ce centre hospitalier situé au cœur de la forêt d’Epping, dans le nord-est de Londres. La morphine aidant, Dan a pu laisser parler ses fantasmes et ses tourments. Il a aussi laissé ses pensées parcourir cette forêt qu’il rêvait de traverser debout, une fois le mal réparé. Il a porté à cette forêt une véritable dévotion que l’atmosphère de l’album retranscrit à la perfection.



Les paroles de Dan Carney sont un infini parallèle entre son état immobile et sa peur paralysante de se mouvoir dans la vie lorsque son corps en a les capacités. Les métaphores sont saisissantes et spontanément accaparantes. Dan Carney dévoile qu’il était probablement l’un des membres les plus prolifiques de Dark Captain car son âme n’est que plus présente avec Astronauts. Il s’est, certes, assis sur une formation plus conventionnelle, plus acoustique malgré de nombreux arrangements sur cet Hollow Ponds tombé du ciel mais ce n’est que pour mieux nous séduire. Un album mélancolique mais où les mélodies harmonieuses et autres envolées se transforment en onirisme éclatant.

Chroniques - 29.07.2014 par Lilie Del Sol
 


Trois questions à Astronautalis, Pierre the Motionless et Ancient Mith à l'occasion de la tournée "Connect the machine to the map"

On en parlait à sa sortie, c’est au petit label Dora Dorovitch qu’on doit la compilation Connect the machine to the map, pierre inaugurale d’un renouveau annoncé, car Dora s’apprête à promouvoir un certain nombre d’artistes appartenant à la petite scène injustement méconnue de l’alt rap, ce qui n’est pas pour nous déplaire. À l’occasion de la soirée (...)



Histoires de famille pour Bleubird et Radical Face

Après un passage-éclair du côté de JFX et plus récemment encore chez le Français AbSUrd le temps d’un featuring proprement renversant, l’ami Jacques Bruna aka Bleubird (photo) vient de débarquer chez Fake Four pour un nouvel album à paraître le 21 février prochain. Produit à parts égales par Astronautalis (lui-même de retour depuis septembre avec le (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 18 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends