Le streaming du jour #1856 : Belacide - ’Un Art Silencieux’

Un an après J’Ai Joué Dans Deux Films, Bertrand Régis donne déjà une suite à une discographie aventureuse qui s’articule autour d’une identité qui tend à s’affirmer.

Dès le Ombre et Soleil initial, Belacide pose les questions existentielles : "as-tu déjà pensé comme ça, as-tu déjà dansé comme ça ?". Ces deux interrogations traduisent habilement ce qu’est Un Art Silencieux  : un disque qui s’adresse directement à l’auditeur et ce sans détour, le tutoiement devant donc être privilégié, et une oeuvre où les considérations cérébrales sont autant stimulées que les émotions corporelles. D’où l’articulation de la danse et de la pensée.

Malgré certaines sonorités prenant l’allure de gimmicks délibérément candides (C’est Fou), Un Art Silencieux est tout sauf une oeuvre naïve. Relativement immédiat mais pas facile d’accès pour autant, cet album prolonge les influences aperçues sur son prédécesseur.

Le regretté LeCoq et Dominique A apparaissent comme des sources d’inspiration marquantes, qu’il s’agisse, pour ce dernier, des bricolages de la période La Fossette sur Le Choix ou des embardées plus électriques de Auguri à l’occasion du sommet Ta Célébrité.

Les contre-pieds sont multiples et, à l’image de Ombre et Soleil, la basse froide et la voix susurrée accompagnent des rythmiques aussi déroutantes qu’imprévisibles, reflétant ainsi sur le plan musical un second degré désabusé irradiant des textes comme celui du Luciférienne Et Jospiniste final. Un parallèle peut ainsi être effectué avec le Philippe Katerine des débuts tant Belacide partage cet attrait pour une auto-dérision qui prend néanmoins une forme plus sérieuse sur ses travaux.

Se caractérisant par son aspect caustique mais pertinent et un refus de la monotonie, ce recueil de neuf compositions pudiques et percutantes parvient à se singulariser dans un environnement saturé et saura probablement satisfaire ceux qui cherchent une relève digne de ce nom s’agissant de pop à guitares française.


Streaming du jour - 01.04.2018 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Belacide sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends