Pharmakon - Devour

1. Homeostasis
2. Spit It Out
3. Self-Regulating System
4. Deprivation
5. Pristine Panic / Cheek by Jowl

2019 - Sacred Bones Records

Sortie le : 30 août 2019

Pharmakon, à déguster avec un excellent Chianti

On commence à avoir l’habitude avec Margaret Chardiet alors autant faire court : ça mord à pleines dents et cette fois c’est via une imagerie et des références au cannibalisme que la nécromancienne new-yorkaise fustige notre goût très humain pour l’autodestruction.

Une destruction qui passe forcément par celle des tympans sur cet album peut-être encore plus radical que les précédents (Bestial Burden compris), l’Américaine déformant électroniquement ses vocalises hargneuses sur les industriels Homeostasis et Deprivation, les démultipliant jusqu’au malaise sur le final du barbelé Self-Regulating System aux drones abrasifs, ou crachant sa frustration sur le bien-nommé Spit It Out aux larsens lancinants, pour en terminer sur un insidieux Pristine Panic / Cheek by Jowl final de plus de 10 minutes au spoken work de prêtresse maléfique. Claque (encore !).


( RabbitInYourHeadlights )


Disques - 09.09.2019 par RabbitInYourHeadlights
 


2019 sans le confort(misme) - 100 albums : #40 à #21

100 albums, en attendant les concerts et EPs, avec pour seule règle de n’en retenir qu’un par artiste ou projet, hors collaborations. Un lien sur le titre du disque en question pour lire la suite lorsqu’il s’agit d’une chronique publiée dans l’année, et pour aller plus loin, un laissé pour compte du classement à écouter si vous avez aimé le choix auquel (...)



Le streaming du jour #1194 : Pharmakon - 'Bestial Burden'

Après les poignées de vers grouillant sur un corps juvénile avec Abandon l’an passé, Margaret Chardiet qui accompagnait Swans en tournée le mois dernier dévoile les entrailles d’un mannequin reconverti en étal de boucher sur la pochette de ce second opus pour Sacred Bones. Au programme, pas de changement ou si peu, du lourd, du glauque, de (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 4 avril 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends