Dog Bless You - La Science Du Langage

On ne l’attendait plus, le véritable successeur de l’inoubliable Ghosts & Friends, partagé il y a déjà sept ans par Samuel Ricciuti. La tête pensante du projet Dog Bless You et fondateur du label Chez.Kito.Kat dévoile donc La Science Du Langage après être passé par tous les états durant ce hiatus qui l’aura notamment vu publier le titre Connie & Blyde pour les besoins de notre compilation Clashes. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et Samuel Ricciuti a même laissé planer un temps la rumeur d’une mise en sommeil définitive du projet Dog Bless You.

1. La Science Du Langage
2. Spaceship
3. 16.6.17
4. While Lynn Was Working
5. A Nightdrive To Oneal Lane
6. Sunrise On The 7th Ward
7. La Nature Humaine
8. Enfin Le Mauvais Temps
9. Nuit Blanche
10. Fratelli Di Un’Altra Madre
11. L’origine De Shadya
12. Ca Pianote

date de sortie : 06-12-2019 Label : Chez.Kito.Kat Records

Grand bien lui a pris de donner un successeur à Ghosts & Friends, et pourtant, la démarche était tout sauf anecdotique. Comment se renouveler après un disque aussi essentiel, digérant aussi bien abstract hip-hop, IDM et trip-hop ? En conservant les mêmes influences, entremêlées singulièrement, tout simplement.

Les rythmiques prennent une place essentielle sur ce nouveau disque, qu’il s’agisse des polyrythmies hallucinées de Space Ship, des beats enflammés d’Enfin Le Mauvais Temps avec Dr Geo, du trip-hop quasi-cosmique de Fratelli Di Un Altra Madre co-composé avec Mr Bios ou encore d’une abstract lorgnant vers l’indus sur l’exaltant et à la fois plombé 16.6.17.

Mais réduire le travail du Français, qui a pris cinq années pour composer ce disque enregistré entre les Etats-Unis, le Canada et l’Italie, à ce travail rythmique ne permettrait pas de faire honneur à la richesse de compositions qui, petit à petit, prennent le temps de se structurer pour envahir la boîte crânienne de l’auditeur et ne plus jamais la quitter.

Ainsi, While Lynn Was Working s’ancre à mi-chemin entre ces atmosphères oniriques que Samuel Ricciuti aime tant concocter, ravivant la flamme de l’enfant qui sommeille en chacun de nous, et un univers Lynchien, tandis que A Night Drive To Oneal Lane rappelle l’ambitieuse dramaturgie d’un Rob Dougan.


Avant de basculer vers l’abstract cuivrée et minimaliste de Nuit Blanche et un trip-hop à l’influence orientale sur L’Origine De Shadya, nous n’oublierons pas de mentionner le sommet Sunrise On The 7th Ward sur lequel les lignes de basses et de synthétiseurs sont aussi lourdes qu’ouvertes aux quatre vents, revêtant ainsi un caractère aussi hypnotique que fulgurant. Enfin, Dog Bless You propose une conclusion aussi lunaire que réussie, Ca Pianote s’inspirant de la Valse 7 de Chopin pour achever cette oeuvre majuscule dans un registre plus lourd et lo-fi.

Donner un successeur à Ghosts & Friends avait tout de l’opération commando, mais Samuel Ricciuti est un habitué des missions de ce type. Sans se presser, il a pris le temps de polir un nouveau disque protéiforme essentiel, si bien que désormais, nous serons bien ennuyés au moment de déterminer le sommet de cette brillante discographie.

Chroniques - 13.12.2019 par Elnorton
 


Top : Les meilleures montures de 2019 (2/2)

Une nouvelle décennie vient de débuter. Nous aurons bien le temps de revenir sur la précédente mais, dans la mesure du possible, faisons les choses dans l’ordre. Priorité au court terme. L’année musicale ayant été vécue avec un peu moins de passion qu’à l’accoutumée, ce top s’appuie essentiellement sur les compositions de valeurs sûres. Le temps permettra (...)



Playlist IRM #12 - Best of Chez.Kito.Kat Records

Moins productif depuis dix-huit mois, le label aux grandes oreilles dont nous défendons pourtant sans complaisance la quasi-totalité des sorties depuis une demi-douzaine d’années met à l’honneur le dernier disque de No Drum No Moog, sorti à la fin du mois de juin dernier. Un joli prétexte - mais nous aurions pu en trouver un autre tant l’envie de (...)



Chroniques // 27 mai 2012
Dog Bless You

Combien de perles le label Chez.Kito.Kat devra-t-il encore délivrer avant d’obtenir l’estime des puristes qu’il mérite ? Qu’importe à la limite, pourvu que les prochaines livraisons soient de la même veine que ce Ghosts & Friends.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 17 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends