Jónsi et Alex Somers nous bercent

Riceboy Sleeps, c’est le projet ambient de Jón Þór Birgisson aka Jónsi, chanteur et guitariste de Sigur Rós qui délaisse ici le groupe islandais pour s’acoquiner avec le leader de Parachutes, Alex Somers, régulièrement associé par ailleurs à l’artwork des disques de ses aînés. Compagnons à la ville et déjà auteurs en 2006 d’un livre d’images d’abord sorti uniquement en Islande puis réédité l’année suivante, les deux hommes ont fait appel au quatuor à cordes Amiina bien connu des amateurs de Sigur Rós et au choeur Kópavogsdætur pour enregistrer leur premier album, entièrement instrumental.

Eponyme, il paraîtra le 20 juin chez Parlophone et comprendra les titres suivants :

1. Happiness
2. Atlas Song
3. Indian Summer
4. Stokkseyri
5. Boy 1904
6. All The Big Trees
7. Daníell In The Sea
8. Howl
9. Sleeping Giant

On reconnaîtra parmi ces neuf morceaux un certain Happiness, sommet de la la compilation Dark Was The Night qui nous avait fait découvrir le projet en février dernier. Quant aux deux premiers singles All The Big Trees et Daníell In The Sea, ils sont disponibles à l’écoute sur myspace et même en clips ci-dessous, réalisés bien entendu par le duo lui-même :

Auant dire qu’on est bien éloigné de la musique de Sigur Rós, mais après un Með suð í eyrum við spilum endalaust en demi-teinte l’an dernier, on ne s’en plaindra pas... pourvu d’être amateur d’ambient bien sûr.

News - 21.05.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


Suivez en direct les concerts de Sigur Rós et Blur

Depuis quelques années, plusieurs artistes ont diffusé certains de leurs concerts en direct sur internet. La méthode n’est donc pas nouvelle, mais ces prochains jours seront particulièrement riches à ce niveau. En effet, ce vendredi 12 juin, lorsqu’il sera 21 heures à Reykjavik (23 heures à Paris), Sigur Rós rejouera en intégralité et dans l’ordre (...)



Sigur Rós

Gobbledigook. Le jour où ce titre a débarqué venu de nulle part on ne se doutait pas encore de la détonation qu’il allait occasionner. Un Ovni dont on n’a aujourd’hui toujours du mal à croire qu’il est signé des féériques Sigur Rós, messagers sublimes venus du froid. Ajoutez à cela une pochette géniale et psychédélique, tirée d’un film du maître danois (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 19 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends