Il pleut sur TVOTR

Certains (mais pas tout le monde, loin de là) se demandaient si leur Dear Science de l’an dernier n’était pas le premier symptôme d’une baisse d’inspiration, eh bien il semblerait que les membres de TV On The Radio ne soient pas les derniers à se remettre en question.

Ainsi, après un an de tournée, on apprend via MTV que le combo de Brooklyn aurait décidé de prendre une année sabbatique, "parce qu’il faut bien vivre un peu sa vie", dixit son frontman Tunde Adebimpe. Seulement, quand on vit par et pour la musique ça signifie surtout que les collaborations et autres projets solo vont pleuvoir. On a donc d’un côté l’intéressé qui donnera de la voix sur le prochain Massive Attack à paraître dans le meilleur des cas courant février, en commençant par une apparition sur l’EP Splitting The Atom prévu en éclaireur pour le 5 octobre, et se consacre parallèlement au supergroupe The Nervermen formé avec Doseone (13 & God, Subtle, cLOUDDEAD...) et Mike Patton (Faith No More, Mr. Bungle, Peeping Tom...), d’ores et déjà signé chez Lex Records en attendant l’album qui risque fort de déchaîner les passions avec pareil casting.

Le producteur et multi-instrumentiste David Sitek vient quant à lui de co-produire Attention Deficit, premier essai du rappeur Wale qui verra le jour le 20 octobre prochain, et met actuellement la touche finale au nouvel opus des israélo-new-yorkais Pink Noise, What Will Happen If Someone Finds Out ? (deux extraits prometteurs ici, entre disco-punk et pop noisy). Mais c’est surtout le projet solo du "troisième homme" de TVOTR qui nous intéresse ici : Kyp Malone, guitariste et chanteur à la pilosité emblématique, livrera en effet mardi via Anti-Records un premier album éponyme enregistré sous son alias Rain Machine, "un spectre presque complet des fréquences audibles par l’oreille humaine" selon sa propre description.

Une première écoute intégrale en streaming sur myspace vous semblera sans doute plus parlante et peut-être moins prétentieuse aussi, du bluegrass moderne ample et habité en quelque sorte, que vient transcender cette voix possédée comme toujours par ses émotions contradictoires.

Tracklisting :

1. Intro
2. Give Blood
3. New Last Name
4. Smiling Black Faces
5. Driftwood Heart
6. Hold You Holy
7. Desperate Bitch
8. Love Won’t Save You
9. Free Ride
10. Leave The Lights On
11. Winter Song

News - 20.09.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


Mystérieuse "démo" dans l'ombre de Massive Attack

Avis aux déçus d’ Heligoland ou de leur récente collaboration avec Burial, Massive Attack n’en ont pas encore terminé avec les mélodies mouvantes, les programmations impressionnistes et autres nappes électro vaporeuses à la 100th Window. Ou du moins pas Robert "3D" Del Naja (photo), interprète d’un nouveau titre révélé ce soir par le groupe via (...)



Chroniques // 30 juillet 2016
Massive Attack

Les spoilers du prochain album des Bristoliens se font enfin plus alléchants sur ce deux-titres gracile et asthénique, meilleur sortie de Massive Attack depuis l’OST de Danny The Dog en 2004.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 13 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends