¿ Por qué no hablamos de El Hijo ?

C’est vrai ça, pourquoi ? Enfin, se pose-t-on vraiment encore la question ? Parce que entre les disques de chez Acuarela Discos, label espagnol émérite, qui ont parfois du mal à franchir la barrière pyrénéenne et Abel Hernández qui ne se gêne plus depuis la fin de Migala pour chanter dans sa langue natale, ah ça c’est sûr il est difficile de promouvoir sur nos terres hostiles (la langue française n’est pas souvent à la fête non plus) un disque de El Hijo.

Chronique de Las otras vidas en 2007, souvenir enneigé relaté lors d’une interview par ses potes de The Fitzcarraldo Sessions, et la nouvelle qui nous amène : la sortie en avril dernier d’un nouvel album intitulé Madrileña, oui on aime cet artiste et on le fait savoir.

Allez, allez, osez vous perdre dans les dédales de son Balada Baladi ici en clip,

n’hésitez pas à aller découvrir l’album dans son intégralité sur son myspace ... et si le coeur vous en dit, rendez visite à son label : www.acuareladiscos.com, histoire de ramener un souvenir de ce petit séjour en terre méconnue.

News - 18.06.2010 par indie
 


Les Boutiques Sonores vous invitent au Paradis de la pop

Ils ont fait jouer Puzzle Muteson ou Rach Three dans le cadre de leurs excellentes BS Parties, produit La Féline et Thomas Mery en tant que BS Records, rien de surprenant dès lors à ce que l’on soutienne sans retenue le Festival BitterSweet (Paradise) organisé du 14 au 23 juillet avec autant d’amour que de bon goût par Les Boutiques Sonores. 10 (...)



Chroniques // 31 octobre 2007
El Hijo

Suite des aventures d’Abel Hernandez, ex-Migala, sur un album étonnament lumineux et grave à la fois...




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 9 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends