Leyland Kirby réinvente l’offre groupée

Auteur en 2009 de l’une de ces "bibles" ambient dont les tables de chevet ont bien du mal à se défaire avec l’évocateur Sadly The Future Is No Longer What It Was qui déployait sur près de quatre heure ses songes éthérés et autres méditations brumeuses marqués par les bandes originales irréelles du compositeur lynchien Angelo Badalamenti et les élégies post-classiques de Stars Of The Lid, le prolifique Leyland Kirby aux multiples alias et projets tous plus ou moins hantés par les idées de mémoire et d’oubli (citons notamment V/Vm et The Stranger dans une veine plus ténébreuse) vient de dévoiler à la mi-avril le premier volume d’un nouvel édifice tout aussi ambitieux.

Intrigue & Stuff, dont le titre ferait référence à un commentaire de Martin Hannett (producteur entre autres pour Joy Division ou The Durutti Column) sur le fonctionnement du label Factory Records, se décomposera ainsi en quatre longs EPs d’une demi-heure tenant chacun sur un vinyle 12", que le Mancunien basé à Berlin nous propose d’une certaine manière de "financer" ainsi que ses prochains albums en souscrivant pour 15 livres (soit environ 17 euros à la côte actuelle) à une offre limitée au 1er juin et aux 500 premiers intéressés via son propre label History Always Favours The Winners.

Pour cette somme, le souscripteur recevra non pas les vinyles en question mais des versions mp3 haute qualité des quatre EPs, ainsi que d’un prochain opus Eager To Tear Apart The Stars à paraître sous son véritable patronyme, et de deux albums inédits de son projet dark ambient The Caretaker - dont la bande originale prévue pour septembre d’un essai visuel de Grant Gee (connu notamment pour son documentaire culte sur Radiohead, Meeting People Is Easy ) pour laquelle le musicien a usé comme matériau de base d’un vieil enregistrement du Voyage d’Hiver de Schubert daté des années 20.

Ajoutons à cela les bonus exclusifs de la BO, ceux de l’album qui devraient filtrer tout au long de l’année et d’autres sorties ou rééditions éventuelles auxquelles ce bourreau de travail n’aurait pas encore pensé, et voilà de quoi finir de remplir son iPod pour pas cher. Et pour se faire une petite idée du résultat, il faudra passer par Boomkat qui nous propose trois aperçus prometteurs d’ Intrigue & Stuff Vol. 1 dans une veine rétro-futuriste plus synthétique et distordue mais toujours aussi mélancolique, dont un court extrait du titre Live For The Future, Long For The Past révélé entre autres inédits par la bande originale du documentaire Everything and Nothing produit en début d’année par la BBC. De quoi attiser notre curiosité, sachant surtout que le morceau Ruined Visions qui clôt l’EP est annoncé comme une reprise du tube de John Denver, Annie’s Song.

Enfin, on notera la participation toute récente de l’Anglais à la superbe compilation ambient du label Ghostly International, SMM : Context, avec le nostalgique Polaroid également inédit :

News - 24.04.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #1695 : Leyland Kirby - 'We, So Tired Of All The Darkness In Our Lives'

Troisième véritable long-format de Leyland Kirby sous son véritable patronyme, We, So Tired Of All The Darkness In Our Lives permet au Britannique de poursuivre des expérimentations électroniques aussi stimulantes que transcendantes.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 27 mai 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends