Le streaming du jour #363 : Bacteria Cult / Juhyo / Blue Sabbath Black Cheer - ’Split Album’

Pour entamer son cru 2012, notre label expérimental favori de l’an dernier privilégie les errances ténébreuses et les atmosphères insidieuses. Pour preuve, après le fabuleux Leaving Ocean For Land de Vertonen et At Jennie Richie chroniqué ici, ces trois longues pièces enregistrées chacune par un talent caché de l’underground noise/ambient d’outre-Atlantique et dont la dimension immersive voire cinématique se frotte à la violence abstraite du bruit statique.

Ces sont les Californiens de Bacteria Cult qui ouvrent le bal en évoquant un futur aux allures d’asile pour robots déréglés, autant de machines périmées dont les babillages schizophrènes seront finalement réduits au silence par le pilonnage dérisoire mais consciencieux d’une casse industrielle automatisée au cœur d’un gigantesque réacteur nucléaire en fusion.

Mais nous autres humains ne gagnons pas non plus pas à la fin de cette anticipation uchronique, confrontés chez Juhyo à l’intelligence artificielle suicidaire d’un vaisseau spatial en pleine menace de dépressurisation, brutale et mortelle tempête de vide que le duo de Minneapolis déchaînera sans aucun regret sur ces derniers survivants d’une civilisation auto-éradiquée. Sans aucun doute la pièce la plus flippante du lot.

Enfin c’est Blue Sabbath Black Cheer, déjà co-auteur l’an dernier chez Debacle de l’abrasif et venteux Drowning Witches, qui hérite de la lourde tâche de clore ce triptyque, ce dont le trio de Seattle s’acquitte à merveille, effaçant peu à peu toute trace bio-mécanique restante avec son drone doom massif et décapant vrillé de mille micro-acouphènes dissonants.


Et comme pour confirmer tout le bien que Samuel Melancon et nous-mêmes pensons de ce split signé par "trois des meilleurs bruitistes en activité", c’est l’inimitable Demian Johnston, lui-même droneux émérite, qui s’est chargé de l’artwork dont voici un petit aperçu pour les amateurs de noir et blanc morbide et déliquescent.


Streaming du jour - 14.04.2012 par RabbitInYourHeadlights

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 11 juillet 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends