Minus Pilots mange, dort et se répète (un peu)

Les férus d’expérimentations électro-acoustiques et autres impros atmosphériques peuvent ajouter un nom à leur liste de labels à suivre de très près : Eat, Sleep, Repeat, toute jeune structure basée à Londres, frappera en effet très fort pour ses débuts lundi avec les sorties concomitantes de Lichtung, passionnante collaboration multimédia entre le Néerlandais Machinefabriek souvent à l’honneur dans nos pages et le Californien Steve Roden, ainsi que du nouvel album de Minus Pilots, Hitting Up The Heavens. Et tout ça en CD s’il vous plaît, pas mal pour une première fournée.

On se s’étendra pas davantage sur le premier, déjà en écoute et chroniqué ici, mais le second était l’occasion idéale pour nous familiariser avec l’ambient liquide et onirique du mystérieux groupe anglais, toute en boucles minimalistes et déstructurées de guitare et de basse enregistrées sur bande puis délicatement manipulées pour donner cette impression de luxuriance anesthésiante. Un extrait vous attend sur Soundcloud :


... et en cas d’affinité vous pourrez toujours vous jeter dans l’intervalle sur l’étrange et enivrant We Won’t Be Here Forever conçu pour accompagner le livre éponyme d’Eric De Jesus et paru il y a deux ans chez Futurerecordings. Un album qui se répète un peu donc, mais pour mieux nous hypnotiser au gré de ses marées analogiques :


Quant à la sortie suivante du label, elle sera signée Celer, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour les amoureux du drone solaire et cotonneux de Will Long :


News - 18.04.2012 par RabbitInYourHeadlights