Le streaming du jour #524 : Will Samson - ’Balance’

On parlait hier de Nils Frahm et de ses talents très courus d’ingénieur du son, eh bien l’un des derniers à en avoir bénéficié est justement l’Anglais Will Samson, ex HIMALAYA dont ce deuxième opus sous son véritable patronyme fait des miracles en terme d’ambient-folk éthérée sur fond d’électronique subtile et d’harmonies vocales belles à pleurer.

Dévoilé en avant-première sur Gogoyoko, le sucesseur d’ Hello Friends, Goodbye Friends était très attendu dans ces pages. Premier constat, comme on pouvait l’anticiper à l’écoute de l’extrait Cathedrals qui trouve ici sa place en second titre de l’album, la guitare acoustique prend l’ascendant sur un piano quasi absent et les mélodies vocales sont plus centrales et moins embrumées qu’auparavant, bien que l’effet de reverb’ caractéristique des productions hautement atmosphériques de Samson soit toujours prépondérant, du rêveur Painting A Horizon au cotonneux Dusty Old Plane.

Par ailleurs, dès le titre d’intro Oceans Are Wilder, le dépouillement annoncé se double de beats plus amples, de discrètes manipulations analogiques et autres légers bourdonnements statiques dont les sonorités organiques et leurs touchantes approximations doivent semble-t-il énormément au matériel vintage utilisé par le songwriter et son comparse Florian Frenzel, second guitariste qui réussit l’exploit de ne pas charger les compositions épurées de ce Balance, relevé ici de cuivres délicats (Eat Sleep Travel, Repeat), là d’un orgue minimaliste (Storms Above The Submarine) ou ailleurs encore d’un violoncelle lancinant et de vocalises élégiaques à la façon de Sigur Rós (Music For Autumn).


A l’instar de l’instrumental Hunting Shadows avec ses drones de cathédrale et ses chants d’oiseaux accompagnant les pas du voyageur aux premières lueurs du jour, Balance s’impose avec évidence comme le disque idéal pour chasser son spleen matinal en regardant le soleil se lever. Merveilleux, tout simplement.


En guise de bonus, un remix électronica d’Oceans Are Wilder par le Berlinois Heimer (dont on peut également découvrir ici un extrait du prochain EP en mode plus acoustique et dans la langue de Goethe) :


Streaming du jour - 22.09.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Will Samson sur IRM - Bandcamp - Myspace - Site Officiel

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends