IRM Podcasts - #6/ Mag’s Winter Podcast

Si comme nous vous appréciez sa plume dans les colonnes de trip-hop.net, vous ne serez pas pris au dépourvu par la forte teneur alt-rap de cette sélection hivernale signée Mag... ce qui ne devrait pas vous empêcher, toujours comme nous d’ailleurs, d’y faire quelques bien jolies découvertes entre deux "classiques" underground des écuries Decorative Stamp ou Anticon, commentés morceau par morceau par notre invitée.


IRM : Mag’s Winter Podcast (2013) by Indierockmag on Mixcloud


1. Why ? - Crushed Bones

Quelque chose du titre parfait ce Crushed Bones, pour moi. En tout cas, mon top one Why ? tous albums confondus. Ces fractures, cette orchestration, ces contrastes... something like... the perfect track !  


2. Swordplay & Pierre The Motionless - Ant Eats Anteater (feat. James P Honey)

Pour le contraste entre les flows de Honey et Swordplay (la première voix qu’on entend est celle de Swordplay, rapidement relayée par Honey) : la rencontre est rare, le beatmaking parfait, ultra fan de ce titre ! On attend de nouvelles choses du duo Swordplay / Pierre The Motionless pour bientôt on espère, et il se pourrait bien que ce soit dans cette veine..


3. 13&God - Death Major

On s’enfonce un peu dans la fêlure alt-rap avec 13&God, en particulier sur ce titre avec la voix d’alien de Doseone au meilleur de sa forme et ces orchestrations sinueuses entre ruptures et délicatesse absolue. Toujours été très fan des Notwist, alors forcément, la rencontre avec le duo Themselves, j’aime ! Et sur ce titre je la trouve magnifique.


4. Fbc Fabric & Reindeer - The Only Dance I Can Do

Ce titre a si souvent collé, par sa beauté sombre, sa tristesse alanguie, à ma propre mélancolie... "Fbcfabric & reindeer write music which falls somewhere between reality and a darkly distorted version of it". Issu du très bel album It’s Not Who You Know, It’s Whom You Know, album épuisé sorti en 2005 et devenu culte dans le petit monde de l’alt rap, ce qui fait bien plaisir.


5. 2econd Class Citizen - On Emptiness

Tu retiens ton souffle : un des plus beaux titres instrumentaux que la terre ait jamais porté (avec le Please Call Stella de Fbc Fabric, album cité juste avant). 2econd Class Citizen est un artiste du label allemand Equinox géré par DJ Scientist. Son album A World Without doit faire partie de toute collection qui se respecte, d’autant qu’Equinox a la bonne habitude de sortir de très beaux vinyles !


6. Motionless - Chisel Obsidian (feat. Demune & Xiomara Sol)

Horriblement difficile de choisir un titre de Motionless. Il y a de tas de candidats, Calm & Quiet, Voyage Voyage, The Fairy Tales Of David Burton : Motionless est un quatuor français qui fusionne hip-hop et jazz tout en ayant plaisir à inviter divers MC américains sur ses beats. Un seul et très bel album pour l’instant, on attend la suite avec beaucoup d’impatience même on sait qu’il va falloir patienter encore pas mal en fait. Je ne peux que recommander chaleureusement d’écouter The Inertia Of An Accent At Rest.


7. Radical Face - Ghost Towns

J’adore Radical Face. Mon côté romantique, totalement incarné par ce chant, ses histoires douces amères, ses instrumentations mélodieuses, typiquement ce type de titres avec piano et cordes. Radical Face est un poète. Sur cet album, il fait tout tout seul, et c’est super réussi. Dans la même veine il y a aussi Electric President, le duo qu’il forme avec Alex Kane. Un de ceux que je n’ai pas encore eu la chance de voir et que j’attends de pied ferme.


8. Bleubird - Time 4 Real (feat. Ceschi)

Le dernier album de Bleubird a beau être boudé par les fans de la première heure - et c’est vrai qu’on est loin du rugueux Rip USA - ce Time 4 Real featuring Ceschi n’en reste pas moins le type même du titre irrésistible, avant tout en raison de la rencontre des super héros de l’alt rap Ceschi et Bleubird, avec de chouettes textes et des mélodies efficaces. J’aimerais beaucoup le voir avec ses deux protagonistes, qui sont vraiment des artistes à voir live.


9. Lmntl819 & Reindeer - Phoenix Rising

Pour ce titre cultissime entre tous, j’ai bêtement hésité entre la version album et la version live, et pourquoi pas les deux ? Vous avez donc la chance d’enchaîner ces deux magnifiques versions issues d’un album qui fait partie de mon top ten de toute ma vie, hivernal au possible, Views From The Psychedelik Deathcab. Celui que Reindeer sortait en 2009 avec le Canadien Lmntl819, plus des tas d’invités : sur la version studio on trouve aux voix en plus de Reindeer, Babel Fishh, BeastMaster, Edison, evak1, Filkoe, jamesphoney, Mildew, Swordplay : totalement unique.


10. jamesphoney & jamesreindeer - Phoenix Rising

La même en version live en 2010 à Leipzig, sur un live de jamesphoney & jamesreindeerBabel Fishh s’invite. Mythique !


11. A Band Of Buriers - Cello Dub

Tiré du deuxième album des Buriers, une des plus belles sorties 2012 du label Decorative Stamp, Cello Dub s’accompagne d’une de ces extraordinaires petites vidéos dont le duo britannique a le secret, ici accompagné de choristes. A Band of Buriers invente l’anti rap alternative folk et confirme qualité artistique et originalité d’un projet de haute volée.



12. A Silver Mt. Zion - Mountains Made Of Steam

Monument du post-rock canadien, A Silver Mt. Zion est culte tant pour son engagement que pour son talent à le mettre en musique avec une intensité assez incroyable. Pas évident de choisir un titre, j’adore ce Mountains Made Of Steam sachant que la sortie-surprise du Allelujah ! Don’t Bend ! Ascend ! de Godspeed You ! Black Emperor a encore ravivé ma flamme. Ici et sur A Silver Mt. Zion en général, on savoure en plus l’impact des voix.


13. Chapelier Fou - Fritz Lang

Une trouée de lumière dans cette atmosphère un poil anxiogène avec ce talentueux mais non moins toqué Chapelier que je ne saurais trop vous conseiller d’aller voir officier live, avec ses machines et ses violons, tout en délicatesse et harmonie. Fascinant personnage !

CHAPELIER FOU | FRITZ LANG (Live @ Les Trinitaires, Metz-FR 05.04.2012) from What comes around... Goes around on Vimeo.



14. Son Lux - Break

Son Lux, ce type est un génie qui m’impressionne beaucoup, sans doute en raison de son parcours classique, de son inventivité et de la pureté absolue qui se dégage d’un titre comme Break. Je retiens mon souffle 2.


15. The Woolgatherers - Everything With You

Ce titre est un de mes gros coups de coeur alt rap 2012. Je me rappelle avoir acheté le 10" à Ancient Mith lors de son passage à Amiens au printemps dernier ; j’ai de chouettes souvenirs de concerts à Amiens, il y a un petit groupe de gens très actifs qui s’efforcent de faire jouer des tas d’artistes intéressants que personne va voir quand ils jouent à Paris.


16. Triune Gods - Same Train

Triune Gods, c’est Bleubird avec Scott Da Ros aux instrus + le Japonais Sibitt ; un morceau mélancolique et progressif où Bleubird a le flow lent, ce qui lui donne plus d’ampleur, sur une prod racée de Scott Da Ros ; une très chouette vidéo existe d’ailleurs pour ce titre.



17. Home - Author

Home est le frère d’Edison et c’est aussi un quart de Papervehicle, ce titre est extrait de son album solo Lone, sorti l’an dernier sans grand bruit car notre Home a l’air plutôt discret. Il n’empêche qu’il nous a offert un chouette premier album à teneur alt folk rap qui faisait partie des sorties à écouter en 2012.


18. Ceschi - Same Old Love Song (feat. 2Mex & Awol One)

Sur une de ces prods aériennes dont Scientist a le secret qui mêlent hip hop et éléments de folk, ce titre de Ceschi featuring 2Mex et Awol One fait un peu partie des singles incontournables de l’alt rap, servi par une de ces belles sorties picture disc 12’’ du label Equinox. Par contre il est épuisé !


19. Soso - Your Skin Brown From The Sun

Soso, ses mots et son piano, cette production soignée, tout en douceur, tout en mélancolie... Sorti en 2005, Tenth Street And Clarence évoque rupture et dépression, solitude et souvenirs tristes, dépouillement et poésie... un album hanté. Soso est un artiste canadien aux multiples facettes qui mérite définitivement qu’on s’y arrête.


20. The Third Eye Foundation - Closure

Et le soin de clore tout en noirceur sera laissé à The Third Eye Foundation, une des très belles sorties de l’année 2010 avec The Dark et une belle entrée dans la nuit pour ma part. J’espère que vous aurez apprécié le voyage jusqu’au bout !


Crédit logo du podcast : Brad Hamers.