7 IRM Breaking News #28 : Spécial électro/hip-hop - Bike For Three !, Nebulo, Teebs & Prefuse 73, Hecq, etc.

A dominante sombre et planante, cette nouvelle sélection nous permet de retrouver quelques habitués des colonnes d’IRM mais pas forcément tous dans leur champ de prédilection. Des beats syncopés, des synthés en suspension mais aussi des surprises, donc, au menu de ces futures sorties automnales.


1. Bike For Three ! (hip-hop-tronica)

Auteurs d’un des plus beaux one-shots d’Anticon avec le charnel et virevoltant More Heart Than Brains, le rappeur canadien Richard Terfry et la productrice belge Joëlle Phuong Minh Lê croiseront à nouveau le romantisme tourmenté et les volutes analogiques caractérisant leurs projets solo respectifs Buck 65 et Greetings From Tuskan sur une seconde sortie en approche du côté du label à la fourmi. Pas encore de date concernant l’album en cours de finalisation mais si Ethereal Love (et qui sait, peut-être aussi Full Moon dévoilé plus tôt dans l’année) donne le ton, on peut s’attendre à de nouveaux sommets d’élégance et d’intensité :


Edit : ce sera finalement en février et chez Fake Four, troisième extrait en écoute ici.



2. Hecq (IDM mutante)

Après trois sorties signés de son véritable patronyme, Ben Lukas Boysen et Hymen Records réactivent Hecq le temps d’un hommage au 10 ans de carrière du Berlinois sous ce nom synonyme d’excellence dans les sphères électroniques ambitieuses et texturées.

Au programme de cet Horror Vacui, neuf inédits ressortis des tiroirs entre downtempo déstructuré et IDM cisaillée mâtinés de drone et de glitch, et six remixes parfois plus hardcore (Dean Rodell) qui voient des sommités du beatmaking (Frank Riggio, Roel Funcken, Si Begg) ou de l’ambient (Christoph Berg aka Field Rotation) rendre hommage à leur tour aux structures mouvantes de l’auteur de Night Falls.
Quant à Boysen, il offre lui-même au piano un nouveau degré de poésie à Come Home, l’un des sommets du chef-d’œuvre élégiaque précédemment cité, annonciateur à l’époque de ses récents travaux plus dépouillés. En écoute intégrale :



3. Nebulo (pulsations souterraines)

A peine remis de ses belles attaques cardiaques de l’an dernier qu’on retrouve déjà Nebulo aux manettes d’une nouvelle sortie, prévue pour le 4 octobre prochain. En attendant de découvrir la forme que celle-ci prendra, simple single, EP ou même album qui sait, régalons-nous donc de ce Basements hallucinogène tout juste lâché par le beatmaker d’Hymen Records et de ses surprenantes allures d’ambient-techno gracile au groove ténébreux :



4. Oxykitten (dark & minimal synths)

Citant Carpenter et son fameux Escape from New York, le nouvel album d’Oxykitten, suite du cosmique et décadent Octagonal Wax, sortira le 15 septembre chez Field Hymns. Soit 11 titres bénéficiant de l’économie de moyens d’un Fugue State en plus cinématographique, comme en témoigne l’abstract fantasmatique et rampant du premier extrait Beholding aux synthés crépusculaires et déliquescents dans la lignée de l’excellent The Streets Were Paved With Circuit Boards  :



5. Teebs & Prefuse 73 (syncopations scintillantes)

Mariage finalement consommé pour les deux génies du glitch californien, qui sortiront comme annoncé ici l’EP Sons Of The Morning ce 1er octobre sur le label de Guillermo Scott Herren (aka Prefuse 73), Yellow Year Records. Il s’agira du premier volume (sur 20 semble-t-il...!) de la série de collaborations Speak Soon qui verra ce dernier croiser le fer avec Nathan Fake, Dimlite, Nosaj Thing, Lapalux, Synkro et quelques autres. Outre la tracklist et la pochette minimaliste, on en connait désormais un titre en vidéo, A Dangerous Exploration Of Bird Life dont le foisonnement stratosphérique augure du meilleur pour la suite :


... ainsi qu’un trailer tout aussi onirique dévoilant le parfait morceau d’ouverture The Way Winter Passed Us à mi-chemin de la féérie percussive de Teebs et des distos stellaires de son mentor et pair :



6. That Was Then This Is Now (gritty dream-hop)

Après un été chargé en sorties de qualité chez I Had An Accident, avec notamment Ill Clinton, BMRN, Heart Heart Julia et A.P. Felix, le label underground aux cassettes nous donne un premier aperçu du prochain album de That Was Then This Is Now* à sortir cette hiver avec le titre Broken Wing. Un son hip-hop à la fois lourd et aérien qui laisse espérer une qualité au moins équivalente à celle de leur précédent album éponyme, sorti en mars dernier.


* AKA Blvck Ceiling et Moon Mirror.


7. TOTΛLMΞSS (chillwave agitée)

Après une démo offerte en libre téléchargement plus tôt dans l’année, il est temps de retrouver TOTΛLMΞSS et sa "glo-fi" infusée de glitch et de pulsations syncopées pour une première sortie officielle. Nouvelle incarnation du beatmaker Y. K L Ei N révélé en décembre dernier par notre compilation Clouds, le producteur désormais basé en Angleterre lâchera l’EP SLOW OWLS le 15 septembre mais nous en offre déjà quelques extraits au groove onirique et distordu à souhait :


Et en guise de bonus via la gargantuesque compil’ Mist + Moss du label électro/chillwave de Portland Purr Tapes (déjà sold out mais disponible en digital pour une bouchée de pain), le Français renchérit d’un RIV AGE particulièrement hypnotique avec ses beats tachycardiques et samples soul hachés menus :



Photo : Bike For Three !.
Rédacteurs : Rabbit (1, 2, 3, 4, 5, 7), UnderTheScum (6).



Le streaming du jour #883 : Teebs & Prefuse 73 - 'Sons Of The Morning EP'

Attendu et même de longue date par les amateurs de glitch-hop stratosphérique et texturé, ce premier EP collaboratif de la longue série dont le Californien Guillermo Scott Herren prévoit d’abreuver son tout jeune label Yellow Year Records met la barre très haut d’emblée en sollicitant les talents d’enchanteur de l’un des chefs de file de cette jeune (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 22 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends