John Zorn - Pellucidar - A Dreamers Fantabula

Mixture idéale de ferveur jazz pop à la Vince Guaraldi (la mélodie de Magic Carpet Ride parle d’elle-même), d’atmosphère onirique et de coolitude exotique, ce 5ème opus des Dreamers a tout pour faire oublier la veillée coquette mais paresseuse d’un Dreamer’s Christmas étonnamment peu audacieux de la part du sextette de magiciens au service des compos les plus light et colorées de Maître Zorn.

1. Magic Carpet Ride
2. Gormenghast
3. Queen Of Ilium
4. Once Upon A Time
5. Flight From Salem
6. Pellucidar
7. Atlantis
8. A Perfume From Cleopolis
9. Jewels Of Opar

date de sortie : 23-06-2015 Label : Tzadik

Parti d’un grand fourre-tout d’exotica psyché sur l’éponyme de 2008 dont l’inspiration particulièrement éclatée mêlait notamment jazz latin, surf rock, tropicalisme, rumba en roue libre, folklore yiddish et comptines mystiques, le projet trouve une cohérence nouvelle sur ce Pellucidar inspiré par les univers plus ou moins imaginaires de la littérature de fantaisie, du Moyent-Orient des Mille et Une Nuits au royaume néo-gothique de Gormenghast en passant par l’Atlantide, l’Ilios des mythes grecs narrés par Homère ou encore le monde caché au centre de la terre du cycle d’Edgar Rice Burroughs qui lui donne son titre.

De fait, si l’album ne flirte que de loin avec l’ésotérisme mis en avant par la série zornienne dite des "œuvres mystiques", les Dreamers semblent cette fois privilégier le même genre d’immersion sensuelle au simple kaléidoscope ludique qu’on leur connaissait jusqu’ici, associant désormais sur des morceaux moins nombreux et plus longs l’épure poids plume de l’Alhambra Trio, la féerie en flux continu du Gnostic Trio et la substance des toutes meilleures combinaisons d’instrumentistes organisées par le père Zorn, du mélancolique The Nobel Prizewinner au mélodique et chaleureux On Leaves Of Grass de l’an dernier, avec en sus une pincée de plaisirs orientaux à la sauce drogues douces (d’Atlantis au Jewels of Opar final, AKA Aladdin en course-poursuite de tapis volants dans un marché de Badgad sonorisé au jazz fusion).



Dénominateur commun de ces sommets du New-Yorkais aux multiples facettes, le vibraphone décomplexé de Kenny Wollesen est pour beaucoup dans cette parfaite combinaison de minimalisme, de tension et de densité, rivalisant de légèreté et de vélocité avec le clavier du tout aussi brillant Jamie Saft sur fond des percus cadencées de Cyro Baptista et des balais feutrés de Joey Baron (Queen of Ilium). Même lorsque la guitare bluesy ou insulaire d’un Marc Ribot faisant constamment la navette entre Hawaï et Memphis (Once Upon A Time), prend le dessus sur les pas-de-deux cristallins et autres sambas dans les cieux (Flight From Salem) de leurs deux compères sus-nommés, épaulée par la basse au groove parfois inquiétant (Gormenghast) mais le plus souvent débonnaire (A Perfume From Cleopolis) du fidèle Trevor Dunn, le tempo ne ralentit que pour mieux nous enivrer à coups d’accord slide nonchalants et de vibes rétro sans être datées. Un grand cru.

Chroniques - 16.09.2015 par RabbitInYourHeadlights
 


Bilan 2015, un casse-tête chinois - part 4 : Albums #80 - #71

De la douceur et du bruit dans cette troisième tranche d’albums où l’ambient d’outre-rêve, les bidouillages analogiques et le metal ont la part belle, hasard du classement dira-t-on.



Le streaming du jour #251 : Spécial Noël - les indés vous invitent à leur réveillon

Ne cherchez d’autre ligne directrice que celle du titre dans ce nouveau numéro du streaming du jour, tout le monde a mis la main à la patte pour vous proposer le plus fastueux des accompagnements de réveillon. Oubliez les traditionnelles compilations de Noël et laissez-vous guider, il y en aura pour tous les goûts, à toutes les sauces et surtout (...)



Chroniques // 30 juin 2012
John Zorn

Sixième opus du projet Moonchild, qui passe par le bûcher des inquisiteurs du Moyen-Âge pour mieux renaître de ses cendres.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends