Cloudwarmer - Doomers

1. Where Were You When England Won the 1984 World Cup ?
2. In New York Wired Face on the Subway Burning Cigarette Holes in Arms
3. Lauren Qbert, Founding Father
4. An America Now Long Gone Except in Broken Down Dusty Greyhound Stations
5. Dana Scully, Bounty Hunter
6. Blue Lives Don’t Matter Now Do They ?
7. Dan Bondildo, Employee of the Month
8. Eve Barlow, Freedom Fighter
9. Always Too Late To Rise Up
10. Quick Thrill at the Cost of Someone Else’s Demise
11. Sad Girl Autumn or Not Too Well
12. Tik Tok Noir
13. Flo Rogan, Beta Male Edge Lord
14. I Could See That Ruin
15. Jazz for the Disoriented
16. Where Were You When Ivanka Trump Solved the Climate Crisis ?
17. Jamarr Mays, Train Conductor
18. Lofi Beats to Hang Yourself or Sleep To
19. Blacked Out in the Jersey Pine Barrens with Neal Cassady
20. Jesus Guns Ketamine
21. Nancy Reagan Onlyfans
22. I Haven’t Been Myself In So Long I Don’t Even Know What Myself Is Anymore

2022 - Autoproduction

Sortie le : 1er mars 2022


Disques - 01.03.2022 par RabbitInYourHeadlights
 


Articles // 24 avril
Top albums - février/mars 2022

En cette sale époque où, plus que jamais, la musique doit continuer, nous avons picoré parmi nos favoris de ces deux derniers mois une quinzaine d’indispensables que l’actualité anxiogène, souvent, n’a pas été seule à éclipser. Une grosse séance de rattrapage en somme, pour l’une des périodes de l’année les plus fécondes en sorties de qualité comme en (...)



IRM Podcasts - #18/ 2021 : la rentrée en accéléré (par Rabbit)

Plus de musique, moins de blabla, tel est le mot d’ordre de ce survol de nos coups de coeur de septembre/octobre égrenés en une petite heure. Priorité comme toujours aux artistes les moins médiatisés, ça tombe bien, de l’ambient élégiaque de Cloudwarmer à la pop acoustique enchanteresse de Karen Peris (The Innocence Mission) en passant par l’indie rap (...)



Cloudwarmer

Après s’être essayé avec plus ou moins de bonheur, associé à un certain Jamarr Mays, à une synthwave dystopique et technoïde sous le sobriquet de Deathwave International dont on chroniquait succinctement le dernier EP en date par ici, le New-Yorkais Eddie Palmer (à droite sur la photo plus bas) mettait en août dernier ses attraits hédonistes de côté (...)